Actualités

Pénurie: l’Hôpital de Lachine ferme partiellement ses urgences

Photo: Getty Images

La salle d’urgence de l’Hôpital de Lachine est contrainte de fermer partiellement en raison d’un manque de personnel.

L’hôpital souffrait déjà d’une main-d’œuvre précaire depuis plusieurs années et fait désormais face à un manque critique d’infirmières et d’inhalothérapeutes.

La conseillère en relations médias du Centre universitaire de santé McGill (CUSM), Anne-Claire Fournier, a confirmé à Métro mardi qu’un plan de contingence a été mis en place à l’Hôpital de Lachine. Celui-ci prévoit la fermeture partielle et temporaire du secteur de l’urgence. L’unité de soins intensifs de l’hôpital sera également fermée. Les ambulances seront acheminées vers d’autres hôpitaux.

«L’hôpital continuera en tout temps à prodiguer des soins au CHSLD Camille-Lefebvre, incluant le soutien aux patients chroniquement ventilés. Nous maintiendrons l’activité élective au bloc opératoire, la capacité d’hospitalisation en médecine et en chirurgie, et tous les services aux résidents du CHSLD Camille-Lefebvre, y compris le soutien aux patients ventilo-assistés en tout temps», ajoute Mme Fournier.

D’après le CUSM, les établissements médicaux au sein du réseau montréalais subissent des pénuries de personnel après plus de 18 mois de pandémie de COVID-19. 

«Nous tenons à assurer notre personnel et nos patients que cette situation est temporaire et que nous travaillons intensément pour la corriger le plus rapidement possible», ajoute le CUSM.

Vos nouvelles 100% locales, recevez-les chaque jour.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet