Lachine & Dorval

Lachine se convertit à l’éclairage DEL

Photo: Anne-Marie Luca/TC Media

Les rues de l’arrondissement de Lachine seront éclairées par des luminaires DEL dès l’année prochaine. La Ville de Montréal planifie dépenser 110 M$ pour remplacer d’ici cinq ans les luminaires des 100 000 lampadaires, répartis dans 19 arrondissements, par une technologie moins coûteuse et plus environnementale.

«L’éclairage DEL apportera plusieurs avantages importants dans l’arrondissement, tels que l’uniformité de l’éclairage sur la rue, une meilleure visibilité, un meilleur rendu de couleur afin de rendre plus sécuritaires et agréables les déplacements des piétons et des cyclistes», a expliqué Serge Simard, le chargé des communications de Lachine.

Cette nouvelle technologie, qui remplacera le sodium haute pression (SHP) actuellement utilisé, permettrait de réduire de moitié les coûts de consommation énergétique ainsi que ceux de l’entretien du matériel. Des économies directes pour l’arrondissement, responsable de ces factures.

Dans le but de réduire la pollution lumineuse, la ville-centre portera également une attention particulière au choix des modèles afin que ceux-ci soient certifiés «ciel noir» (dark-sky friendly).

Le projet est encore à l’étape d’ébauche à Lachine. Les premiers luminaires devraient être installés au printemps 2016.

Testé et approuvé
En 2013, Saint-Laurent a converti à la technologie DEL les luminaires des boulevards Alexis-Nihon et Toupin. Le projet-pilote de près de 800 000$ lui a valu l’année suivante une mention honorable de la Fédération canadienne des municipalités, dans la catégorie Énergie.

La durée de vie des luminaires au DEL est plus importante qu’avec le SHP. De plus, l’arrondissement estime la réduction des coûts de plus de 40%.

L’arrondissement de Saint-Laurent investira 1M$ sur trois ans avec la collaboration de la Ville de Montréal et Hydro Québec.

Articles récents du même sujet