LaSalle
19:27 31 mars 2020 | mise à jour le: 31 mars 2020 à 22:12

Lourd bilan de la COVID-19 au CHSLD de LaSalle

Lourd bilan de la COVID-19 au CHSLD de LaSalle
Photo: Messager LaSalle - Carl SincennesLe Centre d’hébergement de LaSalle, un des foyers de contagion de la COVID-19, accueille près de 200 résidents.

Deux patients sont morts et douze autres sont atteints du coronavirus au Centre d’hébergement de LaSalle en date de mardi. La situation inquiète non seulement les proches des résidents, mais également le personnel de l’établissement.

La direction du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal ne peut confirmer la cause exacte de l’éclosion.

«Il est difficile actuellement de savoir pourquoi il y a tant de cas. Une enquête épidémiologique se fait», affirme la directrice adjointe des services professionnels, Willine Rozefort.

Rencontrée à sa pause-café d’après-midi, Silvia Fernandes affirme que seulement le quart des employés sont actuellement au travail. Elle-même vient de compléter deux journées de 16 heures en ligne, en plus de devoir faire une journée supplémentaire durant son congé.

«Je suis inquiète de l’attraper. On a tous des familles, mais si on est pas là, qui va s’occuper [des patients]», affirme l’infirmière. Son témoignage fait écho aux dires de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec-Syndicat des professionnelles en soins de l’Ouest-de-l’île-de-Montréal.

Mme Fernandes précise toutefois que les équipements et les mesures de protection sont adéquats.

Au CHSLD de LaSalle, les patients infectés ont été regroupés sur un seul étage pour protéger les autres résidents. De plus, les employés qui ont été en contact étroit avec les malades ont été placés en isolement, en attente d’un résultat de dépistage.

«On prend cette situation très, très au sérieux. Il s’agit d’un ensemble de mesures de prévention qui sont les plus appropriées pour combattre la COVID-19. C’est une situation de crise, sans précédent», soutient Mme Rozefort.

Craintes

Le fils d’un patient non atteint pour l’instant, Peter Wheeland, est lui aussi inquiet. Depuis son transfert à la résidence de la rue Centrale, il est impossible d’entrer en communication avec son père puisqu’il n’a pas de téléphone dans sa chambre.

M. Wheeland a accès à peu d’information, le personnel semblant complètement débordé. «Quand tu appelles, il n’y a quasiment jamais de réponse et tu ne peux pas laisser de message. La sixième fois, tu vas tomber sur un être vivant, mais la personne ne peut pas nécessairement répondre aux questions», se fâche-t-il, sans rejeter le blâme sur les employés en tant que tels.

Mais ce qui le désole encore plus, c’est qu’il a appris les décès par coronavirus dans les médias plutôt que par le CIUSSS. Il aimerait une meilleure communication de la part des autorités sanitaires.

«On est en processus continu d’amélioration. S’il faut s’améliorer, on va s’améliorer», plaide de son côté Willine Rozefort.

Selon le plus récent bilan, 78 cas de coronavirus ont été déclarés à LaSalle. Montréal en compte près de 2000.

«Nous sommes vraiment désolés. Je voudrais présenter nos plus sincères condoléances à la famille et aux proches.» — Willine Rozefort, directrice adjointe des services professionnels du CIUSSS de l’Ouest-de-l’Île

Articles similaires