LaSalle
14:40 8 juillet 2020 | mise à jour le: 8 juillet 2020 à 14:40 temps de lecture: 3 minutes

Réouverture des églises à LaSalle

Réouverture des églises à LaSalle
Photo: Denis GermainDe nombreux protocolaires sanitaires ont été mis en place à l’église Saint-Nazaire, dont une distanciation obligatoire entre chaque ménage.

Sous la recommandation de l’Archevêché de Montréal, les églises de LaSalle amorcent tranquillement leurs réouvertures en devant suivre des normes assez strictes de la Santé publique. Depuis peu, la paroisse Saint-Nazaire est rouverte au public.

Après une première semaine où les lieux de culte pouvaient accueillir seulement 50 fidèles, l’église de l’avenue Bélanger peut maintenant tenir ses activités selon une formule qui tient compte de la capacité maximale de l’endroit. Concrètement, chaque lieu doit permettre d’offrir une distanciation physique de deux mètres entre chaque famille.

À Saint-Nazaire, des activités comme les Alcooliques Anonymes reprennent aussi progressivement au sous-sol.

«Le côté spirituel de l’église est important, mais aussi le côté humain et de l’entraide communautaire. Ces gens-là ne pouvaient plus se rencontrer directement et échanger sur leurs difficultés. Pour moi, c’était urgent de rouvrir l’église», affirme le curé Dominic Richer.

La première célébration publique, qui a eu lieu fin juin, a d’ailleurs été très émouvante, selon lui, car certaines personnes ne s’étaient pas vues depuis plus de trois mois.

«L’église est un lieu communautaire, d’échange, de partage, d’entraide. Souvent, on pense que l’église, c’est juste la prière, mais c’est surtout des rencontres humaines et d’amitié», ajoute-t-il.

Mesures sanitaires

Une dizaine de bénévoles se sont occupés de préparer la paroisse Saint-Nazaire et son Sanctuaire de la Miséricorde à la réouverture. Ils ont entre autres apposé des bandes et des flèches au sol, ainsi qu’affiché les nouvelles recommandations de la Santé publique rappelant la distanciation physique et le lavage des mains.

Ils ont également installé plusieurs distributeurs de désinfectant pour les mains et condamné un banc sur deux.

Bien que ce ne soit pas obligatoire, le curé Richer recommande aux fidèles d’entrer et de sortir de l’église avec un masque. Ils peuvent toutefois le retirer lorsqu’ils sont assis.

Contrairement à l’habitude, la communion se fait sans aucune parole. Ceux qui la donnent doivent se laver les mains juste avant en plus de porter le masque et la visière.

Les fidèles accueillent assez bien tous les protocoles et les respectent bien, d’après Dominic Richer. Les protocoles ont préalablement été acceptés par le diocèse de Montréal qui exige un compte-rendu des mesures qui ont été prises.

Conscient que plusieurs personnes ne pourront rentrer dans l’église en raison de sa capacité réduite ou encore puisque certains fidèles sont à risque de développer des complications reliées à la COVID-19, la paroisse Saint-Nazaire continue de diffuser les messes en direct et en différé sur le web.

Cette initiative est née durant le confinement et se poursuivra, confirme le curé Dominic Richer.

80

C’est le nombre maximal approximatif de personnes qui peuvent être sur place lors d’une messe à l’église Saint-Nazaire.

Articles similaires