LaSalle

Raphaël Guérard, candidat du Bloc québécois

Photo: Gracieuseté – Bloc québécois

Raphaël Guérard sera le candidat du Bloc québécois dans LaSalle–Émard–Verdun.

L’étudiant en sciences économiques à l’Université de Montréal est natif de Princeville, dans le Centre-du-Québec, mais réside maintenant dans le quartier Ville-Émard avec ses grands-parents.

«J’ai un attachement familial et émotif envers le secteur que je ne retrouve pas ailleurs à Montréal», affirme le jeune homme qui vient tout juste de souffler ses 21 bougies.

Il est responsable des communications du Forum jeunesse du Bloc québécois, qui prend position sur plusieurs enjeux politiques et propose des idées aux députés.

«Les valeurs du Bloc me rejoignent. C’est un parti intergénérationnel. Peu importe l’âge, il y a de la collaboration et une bonne réception de nos idées», dit-il pour expliquer son implication au sein du parti.

Pour lui, l’indépendance est un enjeu primordial tout comme la défense des intérêts du Québec.

«Contrairement à d’autres partis nationaux, on n’a pas à défendre des projets qui ne sont pas durables à long terme, qui ne sont pas économiquement et socialement acceptables», ajoute-t-il.

S’il est élu, Raphaël Guérard souhaite rapprocher le pouvoir des résidents de la circonscription afin de vaincre le cynisme ambiant.

Selon le candidat, la crise du logement est l’un des principaux enjeux dans LaSalle–Émard–Verdun. Il aimerait voir le fédéral s’engager davantage sur cette question.

Un autre enjeu est l’itinérance et la pauvreté en général que l’on peut observer dans le secteur.

Célibataire et sans enfant, il appelle les gens à voter, même si ce n’est pas pour le Bloc.

«Même si c’est un vote blanc, c’est important de s’exprimer. J’espère réellement qu’on pourra redonner confiance aux gens envers les institutions», complète-t-il.

Il croit que sa candidature permettra aux jeunes de se voir représentés.

Articles récents du même sujet