LaSalle

Le président du Conseil jeunesse représentera le Canada en marge du G7

Michael Lecchino
Michael Lecchino, président du Conseil jeunesse de LaSalle Photo: Félix Hurtubise, Métro Média

Le président du Conseil jeunesse de LaSalle, Michael Lecchino, a récemment été choisi pour être l’un des quatre représentants canadiens à un forum mondial de la jeunesse, en marge de la conférence du G7. Portrait d’un LaSallois qui prend toutes les possibilités qui s’offrent à lui pour porter la voix de ses concitoyens et faire une différence.

«Quand on est jeune, on a deux choses: le temps et l’énergie. C’est donc à moment qu’il faut s’impliquer dans la communauté et, par le fait même, apprendre», soutient le jeune homme de 23 ans.

Dans quelques semaines, Michael Lecchino s’envolera pour l’Allemagne afin de participer au sommet Youth 7, un forum qui réunit des jeunes des pays du G7 afin qu’ils élaborent des solutions politiques aux défis mondiaux actuels. Sous la forme d’un communiqué, ces recommandations seront par la suite transmises aux dirigeants du G7 lors du sommet qui se tiendra le mois suivant, du 26 au 28 juin.

«Ça va être une expérience extraordinaire pour représenter les Canadiens et faire valoir ce qui est ressorti des rencontres de consultation que nous avons eues avec différents groupes d’intérêts dans les dernières semaines», explique-t-il.

«Ça va être aussi intéressant de rencontrer des délégués des autres pays concernés», fait valoir celui qui n’aura pas de mal à se faire comprendre par ses collègues. Michael Lecchino parle français, anglais, allemand et italien, soit une des langues officielles de six des sept pays représentés. «Il n’y a que le japonais que je ne maîtrise pas encore», dit-il en riant.

«Une différence positive»

Son intérêt pour les relations internationales et les autres cultures prend racine dans l’éducation qu’il a reçue à Montréal. Michael Lecchino a fait ses études primaires et secondaires à l’École internationale allemande Alexander von Humboldt, située à Baie-D’Urfé. «Mes parents voulaient que j’aie une éducation européenne», indique le LaSallois, dont les quatre grands-parents sont originaires d’Italie.

C’est aussi à cette école que le jeune Michael s’est initié à la responsabilité de porter la voix de ses concitoyens. «J’ai été président de classe toutes mes années de mon secondaire et président de l’école une année.»

Son diplôme allemand en poche, il est allé étudier en génie informatique en Europe pendant deux ans, avant de revenir à Montréal et de s’inscrire en marketing à l’Université Concordia. Le jeune homme rêve de fonder une entreprise avec une vocation sociale.

Je souhaite rapprocher les gens et faire une différence positive dans mon milieu.

Michael Lecchino

Comment? «Ça peut prendre plusieurs formes dépendamment de l’échelle à laquelle on travaille, ajoute-t-il. L’important, c’est de stimuler la compassion des gens, pour qu’ils se mettent ensemble pour améliorer les conditions de vie de tous.»

S’impliquer pour la jeunesse laSalloise

En plus de ses études, Michael Lecchino est membre du Conseil jeunesse de LaSalle depuis sa mise sur pied en 2019. Il s’agit d’un comité consultatif de l’arrondissement qui a comme mandat de représenter les intérêts de cette frange de la population laSalloise. Il en est à sa deuxième année comme président.

«Nous créons des initiatives afin d’améliorer la qualité de vie des jeunes laSallois. L’été dernier, nous avions installé des bacs à recyclage pour des masques dans cinq parcs de l’arrondissement. Nous avons récupéré plus de 1000 masques», raconte fièrement celui qui a résidé à LaSalle toute sa vie.

L’initiative du Conseil jeunesse de LaSalle a permis de récupérer plus de 1000 masques – Gracieuseté, Michael Lecchino

En parallèle, le jeune homme travaille à distance pour Parcs Canada, comme spécialiste des médias numériques, en plus de siéger depuis peu au conseil d’administration de la Fondation de l’Hôpital de LaSalle, où il est né.

Comment fait-il pour gérer un horaire aussi chargé? «Je dis toujours oui à ce qu’on me propose, et ensuite j’essaye de prioriser», conclut-il en riant.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de LaSalle.

Articles récents du même sujet