Le Plateau-Mont-Royal
14:54 26 avril 2017 | mise à jour le: 26 avril 2017 à 15:43 Temps de lecture: 2 minutes

Le parc Villeneuve renommé en l’honneur des fondatrices du Théâtre du Rideau Vert

Le parc Villeneuve renommé en l’honneur des fondatrices du Théâtre du Rideau Vert
Photo: Isabelle Bergeron / TC MediaCe nouveau nom est attribué dans le cadre de l'opération Toponym'Elles, créée en 2016 afin d'accroître la présence des femmes dans la toponymie montréalaise.

Le parc Villeneuve, dans l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal, a été renommé «Palomino-Brind’Amour» par la Ville de Montréal, en l’honneur des fondatrices du Théâtre du Rideau Vert, localisé proche du parc.

Situé entre les rues Drolet et Henri-Julien, au sud de la rue Villeneuve, ce parc a été nommé «Palomino-Brind’Amour» en l’honneur de Mercedes Palomino et Yvette Brind’Amour qui ont fondé le Théâtre du Rideau Vert, rue Saint-Denis, en 1948.

«En nommant le parc Palomino-Brind’Amour, l’administration municipale salue la contribution exceptionnelle de deux grandes dames montréalaises au dynamisme et au rayonnement culturels de notre ville», a déclaré le maire Denis Coderre.

Denise Filiatrault, directrice artistique du Théâtre du Rideau Vert a avoué que c’était un honneur pour le Théâtre. «Nous sommes heureux que la Ville de Montréal ait choisi de rendre hommage à ces deux femmes qui ont marqué la culture québécoise, et de perpétuer ainsi leur mémoire pour les futures générations. C’est amplement mérité!», a-t-elle lancé.

Le parc Villeneuve, avait été réaménagé l’année dernière par l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal pour les familles du quartier.

Les travaux de 570 000 $ incluaient la gestion des sols contaminés, le remplacement de l’asphalte par des pierres plates, l’installation d’équipements de jeux pour enfants originaux, d’appareils d’exercice et d’une table de ping-pong.

Des végétaux, du nouveau gazon et des nouveaux mobiliers avaient aussi été installés, comme des tables de pique-nique, des bancs, des poubelles, des supports à vélo, des luminaires et des fontaines à boire.

Toponym’Elles

Ce nouveau nom est attribué dans le cadre de l’opération Toponym’Elles, créée en 2016 afin d’accroître la présence des femmes dans la toponymie montréalaise.

Pour enrichir la banque Toponym’Elles, les citoyens sont invités à proposer de nouveaux noms de femmes ou de groupes sociaux féminins qui ont marqué l’histoire de Montréal. Un premier objectif de 375 noms féminins permettra d’inscrire cette initiative au nombre des legs officiels des célébrations du 375e de Montréal.

Articles similaires