Le Plateau-Mont-Royal
17:44 16 octobre 2020 | mise à jour le: 16 octobre 2020 à 17:45 temps de lecture: 4 minutes

Des bacs de recyclage au printemps sur le Plateau-Mont-Royal?

Des bacs de recyclage au printemps sur le Plateau-Mont-Royal?
Photo: Mathias Marchal/Métro MédiaComme bien des arrondissements, Ville-Marie a distribué massivement de bacs de 67 litres pour la collecte des matières recyclables, mais permet encore le sac de plastique transparent.

Même si Le Plateau-Mont-Royal améliore son taux de récupération des matières recyclables, il est l’un des derniers arrondissements à ne pas proposer de bac de recyclage à ses concitoyens et à préférer le sac transparent, à l’heure où Montréal veut pourtant bannir l’usage de certains plastiques à usage unique sur son territoire.

En 2019, selon les dernières données disponibles, Le Plateau-Mont-Royal présentait un taux de récupération des matières recyclables de 64%, ce qui le situait au-dessus de la moyenne montréalaise (62%). Il s’agit aussi d’une augmentation par rapport au taux de 58% enregistré localement en 2016. Mais la cible gouvernementale reste hors d’atteinte puisqu’elle est passée l’année dernière de 70% à 75% de taux de récupération.

Même s’il s’en défend, l’arrondissement semble nager à contre-courant quant au choix de l’outil de collecte. Depuis 2010, il privilégie en effet le sac de plastique transparent, sauf dans les immeubles de grande taille qui disposent de bacs roulants.

«Au cours des deux jours qui suivent la collecte des matières recyclables, il faut des dizaines d’employés pour ramasser les papiers, disait à l’époque le maire Luc Ferrandez. Non seulement c’est du temps perdu, mais c’est aussi de l’argent perdu. En plus, c’est un travail sans fin et dévalorisant pour les employés.»

Rappelons qu’en 2010, le bac de recyclage ne comprenait pas de couvercle et plusieurs arrondissements, dont ceux de Verdun et de Ville-Marie, avaient recours au sac pour des raisons similaires. Mais depuis, l’arrivée sur le marché du bac montréalais de 67 litres avec couvercle, les arrondissements privilégient désormais le bac pour les petits immeubles, tout en permettant parfois aux citoyens d’utiliser le sac de plastique transparent.

À contre-courant

Si l’on se fie au site internet de la Ville, les seuls arrondissements qui ne proposent pas de petit bac de recyclage sont ceux du Plateau-Mont-Royal, de LaSalle et de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension. Si la Ville centre gère la planification des collectes, les appels d’offres et l’octroi des contrats de ramassage, elle délègue notamment aux arrondissements la distribution des outils de collecte, résume en substance Gabrielle Fontaine-Giroux, relationniste à la Ville de Montréal.

Selon un observateur de la scène municipale qui préfère garder l’anonymat, le sac de plastique permet un ramassage plus rapide, est moins coûteux (un bac coûte environ 10$) et laisse les trottoirs vides une fois le camion passé, ce qui peut faciliter les opérations de déneigement.

Il est toutefois beaucoup moins écologique et contribue à engorger les centres de tri, dans un contexte où la Ville veut donner l’exemple, tendre vers le zéro déchet et qu’elle songe à bannir complètement l’usage des sacs d’épicerie de plastique à usage unique.

D’après des indications fournies par la conseillère municipale Marianne Giguère lors du dernier conseil d’arrondissement, plusieurs citoyens appellent aux bureaux de l’arrondissement pour obtenir un bac de recyclage.

«On en a commandé une bonne quantité pour répondre à cette demande-là qui est tout à fait légitime», a-t-elle indiqué en précisant qu’ils seraient distribués au printemps prochain aux personnes s’étant inscrites au préalable.

Impossible par contre de connaître la quantité commandée. «Pour le projet de déploiement des bacs de recyclage, nous évaluons en ce moment les différents scénarios possibles afin d’offrir aux résidents du Plateau qui le souhaitent le choix d’utiliser le bac plutôt que le sac, et ce dès le printemps 2021», souligne-t-on au cabinet du maire Rabouin qui indique être en processus de réévaluation des façons de faire.

85

En 2019, chaque habitant du Plateau a déposé en moyenne 85kg de matières recyclables sur le bord de la rue.

Comme bien des arrondissements, Ville-Marie a distribué massivement de bacs de 67 litres pour la collecte des matières recyclables, mais permet encore le sac de plastique transparent.

Articles similaires

14:42 7 juin 2013 | mise à jour le: 7 juin 2013 à 14:42 temps de lecture: 2 minutes
Un nouvel horaire