Le Plateau-Mont-Royal
05:00 18 avril 2021 | mise à jour le: 19 avril 2021 à 08:06 temps de lecture: 3 minutes

Un service d’écrivain public dans une bibliothèque du Plateau

Un service d’écrivain public dans une bibliothèque du Plateau
Photo: Dominic Gildener/Métro MédiaJeffrey Déragon, bibliothécaire de la bibliothèque Mordecai-Richler.

Ex-juge à la Cour du Québec, Suzanne Coupal occupe aujourd’hui la fonction d’écrivaine publique à la bibliothèque Mordecai-Richler, dans Le Plateau-Mont-Royal. Elle aidera les citoyens qui veulent rédiger un curriculum vitae, une lettre ou encore remplir un formulaire.

La première mouture du projet, considérée comme une période d’essai, a débuté le 7 avril et se terminera le 26 mai. Les séances peuvent durer une heure et ont lieu les mercredis.

Les ateliers d’écrivain public sont très populaires en Europe, notamment en France. Mme Coupal s’est donc inspirée de ce concept, mais aussi d’une série web québécoise ayant pour titre Écrivain public. Elle a initialement proposé l’initiative à l’ensemble des bibliothèques de la Ville de Montréal. Au bout du compte, Le Plateau-Mont-Royal a manifesté son intérêt.

«Mme Coupal nous a approchés avec l’idée parce qu’elle voulait vraiment redonner à la société en profitant de son parcours professionnel», explique le bibliothécaire Jeffrey Déragon.

M. Déragon s’est occupé d’instaurer ce service dans la programmation de la bibliothèque du Mile-End.

En raison de la pandémie, les séances se tiennent de façon virtuelle pour le moment. Mme Coupal communique avec tous les participants par le biais de vidéoconférences. Certaines personnes y assistent à partir de la maison. Toutefois, celles qui sont moins à l’aise avec la technologie peuvent se rendre à la bibliothèque Mordecai-Richler où un ordinateur portable est mis à leur disposition. Elles sont guidées vers une grande pièce privée au deuxième étage du bâtiment.

De plus, M. Déragon, qui est aussi responsable du projet, accompagne les gens qui se rendent sur place et il les guide au besoin.

Mieux joindre les intéressés

Le service est offert à tous les citoyens de l’arrondissement, mais s’adresse surtout aux aînés et aux personnes issues de l’immigration.

À l’heure actuelle, les responsables du projet tentent de trouver des moyens pour mieux joindre les citoyens souhaitant potentiellement obtenir l’aide d’une écrivaine publique, souligne M. Déragon.

«Souvent, les gens qui vont faire appel à ce service éprouvent de la difficulté avec l’usage d’outils numériques. C’est un défi additionnel d’arriver à les joindre, surtout en contexte de pandémie», témoigne-t-il.

Beaucoup de citoyens ont contacté la bibliothèque pour offrir leurs services en tant qu’écrivains publics bénévoles depuis que l’initiative a été annoncée, indique M. Déragon.

Les inscriptions se font par téléphone au (514) 872-2141 ou par courriel à questionreferenceplateau@gmail.com. La journée du 26 mai est toutefois déjà complète.

Articles similaires

15:53 11 novembre 2019 | mise à jour le: 11 novembre 2019 à 15:53 temps de lecture: 5 minutes
Écrire pour le public