Le Plateau-Mont-Royal

Ruelle partagée: le Marché Laurier ne démord pas, l’arrondissement va de l’avant

Le propriétaire du Marché Laurier, Guy Allaire (à droite), avec son fils Philippe Allaire à l’intérieur de son commerce. Photo: Dominic Gildener/Métro Média

Un juge de la Cour du Québec a récemment rejeté la demande d’injonction provisoire déposée par le Marché Laurier dont l’objectif était d’empêcher Le Plateau-Mont-Royal de fermer une ruelle à la circulation. Quelques semaines plus tard, le propriétaire du commerce ne démord toujours pas et ne veut absolument pas voir le projet de ruelle partagée se réaliser dans l’espace où il reçoit ses livraisons. De son côté, l’arrondissement est toutefois prêt à aller de l’avant et compte entamer les travaux dès le mois prochain.

«Les travaux débuteront en septembre prochain», indique la chargée de communication du Plateau, Catherine Piazzon.

Située entre les rues Saint-Denis et Drolet, la ruelle permet à de nombreux camions poids lourds de livrer directement des commandes à l’épicerie de quartier depuis plus de 27 ans. En 2018, des riverains ont commencé à se plaindre des nuisances sonores causées par ces véhicules.

Arguments

Pour le moment, le propriétaire du Marché Laurier Guy Allaire continue de travailler avec son avocat et garde espoir.

«Il y a possibilité de retourner en cour», dit-il.

«Ils veulent absolument aller de l’avant avec leur projet. Nous, on fait tout ce qu’on peut pour les en empêcher parce qu’on juge que ça ne fait pas de sens», déclare-t-il.

Le commerçant dit avoir réduit son horaire de livraisons pour moins déranger les riverains. Il n’en reçoit dorénavant plus après 15h30. Toutefois, cela pourrait changer si la ruelle était fermée puisque les livreurs et les employés du commerce auraient à prendre beaucoup plus de temps pour compléter chaque livraison.

Un enjeu de sécurité?

Les camions qui reculent dans l’une des entrées de la rue Saint-Denis représentent un plus grand danger pour la sécurité des gens que ceux qui reculent dans la ruelle située derrière le Marché Laurier, plaide le commerçant, et ce en raison du nombre élevé de cyclistes circulant sur le Réseau express vélo (REV).

Pour appuyer son affirmation, celui-ci a montré au Métro/Le Plateau une vidéo d’un camion à ordures tentant de reculer dans une entrée de la rue occupée alors que plusieurs cyclistes passaient sur le REV.

Selon lui, le mal sera simplement déplacé puisque la nuisance sonore se fera ressentir par d’autres riverains. De plus, les camions vont devoir se stationner dans la rue et pourraient ainsi créer de la congestion.

«Les camions ne seront plus appelés à reculer dans la ruelle, ce qui occasionnera moins de nuisance sonore pour le voisinage. Des zones de livraisons sont prévues sur rue, ce qui permettra aux camions de se stationner sans causer de trafic», rétorque Mme Piazzon.

Ruelle verte partagée

Cette ruelle verte partagée est incluse dans un projet d’aménagement de 10 ruelles vertes dans Le Plateau.

«La ruelle restera accessible aux véhicules dans la portion nord-sud. Aussi, les livraisons seront possibles à pied ou avec un transpalette dans la portion sud-ouest. Cette stratégie a été conçue spécifiquement pour atteindre un équilibre entre les revendications des commerçants et celles des voisins», explique la chargée de communication du Plateau.

«L’entrée sud-ouest sera quant à elle verdie sur la moitié pour laisser le passage piéton ainsi que les livraisons avec un transpalette ou un diable sur l’autre moitié», ajoute-t-elle.

M. Allaire insiste sur le fait que plusieurs des commandes reçues sont très lourdes. Les livreurs et les employés du commerce peineront donc à les transporter à partir de la rue, surtout l’hiver. Il craint de perdre certains de ses fournisseurs.

«Ça va nous amener un surplus de travail. On est en pénurie de main-d’œuvre. Nos employés courent toute la semaine. La Ville vient nous en rajouter une couche. On comprend un petit peu le désagrément, mais la solution proposée ne va pas régler le problème de bruit», mentionne-t-il.

Articles récents du même sujet