Le Plateau-Mont-Royal

Un encan de 100 autoportraits au bénéfice de la santé mentale

Bruny Surin
Bruny Surin, fier porte-parole de la 9e édition de Moi m’aime, cent autoportraits. Photo: /Gracieuseté, André Noël

Une centaine d’autoportraits réalisés par une panoplie de personnalités sont mis en vente jusqu’au 18 mai dans le cadre d’un encan-bénéfice virtuel du Centre d’apprentissage parallèle de Montréal (CAP) au profit de la santé mentale.

Le CAP présente la 9e édition de son encan en ligne, « Moi m’aime, cent autoportraits« . Vous aurez l’occasion d’y découvrir et de vous procurer les autoportraits de personnalités telles que Kim Thúy et Michel Tremblay.

L’encan vise à conscientiser et changer le regard du public sur la maladie mentale, «surtout ces temps-ci, en cette période difficile qu’on vit», souligne son porte-parole Bruny Surin, ancien sprinteur et quadruple olympien désormais homme d’affaire.

Tous les bénéfices seront remis au Centre d’apprentissage parallèle de Montréal, qui œuvre à la réinsertion sociale et professionnelle de personnes fragilisées psychologiquement et socialement.

500 œuvres provenant de tout le Québec

Invités par le CAP à réaliser un autoportrait pour rappeler le rôle de l’art dans le maintien de la santé mentale, 500 membres du public provenant de partout au Québec se sont prêtés au jeu et exposent par ailleurs leurs créations dans de grandes mosaïques.

Cette exposition nommée « Nous m’aime, 1001 autoportraits au temps des masques » est présentée par le CAP à la Maison de la culture du Plateau Mont-Royal jusqu’au 29 mai.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité du Plateau – Mont-Royal.

Articles récents du même sujet