Soutenez

Le Plateau-Mont-Royal, un musée d’art urbain

Photo: Ambre Giovanni

Les murales, graffitis et tags habillent les murs de Montréal et font désormais partie de son identité. L’arrondissement du Plateau-Mont-Royal se distingue particulièrement par le nombre d’œuvres d’art public qu’on y trouve!

Ouvrez grands les yeux, car les fresques et les murales sont partout aux abords du boulevard Saint-Laurent, comme sur l’avenue Coloniale et la rue Duluth. Dans le Mile End, deux immenses œuvres d’art sont peintes sur les murs de la Main, entre les rues Saint-Viateur et Bernard.

Ce type d’art urbain tire ses origines de la culture hip-hop, un mouvement issu des ghettos des villes américaines de New York et de Philadelphie durant les années 1970. Aujourd’hui, les graffiteurs viennent d’horizons socioéconomiques diversifiés et ont des bagages culturels variés.

Le festival international de graffitis Under Pressure est d’ailleurs fondé en 1996 à Montréal par les graffiteurs Seaz et Flow. Il se tient chaque année et réunit ceux qui participent positivement au mouvement.

Qu’il soit réalisé légalement ou non, cet art est soutenu par de nombreuses ressources publiques. Montréal a une âme jeune et la ville agit comme un incitatif à la création.

Le festival annuel d’art urbain Mural, quant à lui, fait du boulevard Saint-Laurent, sur le Plateau-Mont-Royal, un lieu où se concentre une multitude d’œuvres à chaque coin de rue. On se souvient du Lave-Auto de l’artiste Joshua Vides sur l’avenue Laurier en 2017 ou du monde fantasque de Marc-Olivier Lamothe qui dépeint sa vision du Québec en 2020, par exemple.

Le Mural nous réserve une belle programmation cette année également! Parmi les muralistes présentés, Hanna Barczyk se distingue par ses illustrations conceptuelles, personnelles et politiques. Milkbox diffuse quant à elle des messages positifs et humoristiques sur l’homosexualité, l’acceptation de soi et l’inclusion, grâce à des personnages colorés et caoutchouteux.

Cinéma Moderne et Cinéma du Parc

Au cœur du Mile End, le Cinéma Moderne diffuse des œuvres originales du cinéma québécois, canadien et international. Lieu de rencontre entre public et créateurs, il comporte aussi un café-bar qui propose des produits locaux. Plus au sud de l’arrondissement, le Cinéma du Parc se destine aux passionnés de cinéma d’art et d’essai, et se distingue par sa fine sélection d’œuvres cinématographiques internationales.

Le livart. Crédit: Ambre Giovanni

Le Livart

Le Livart est un espace de création, de rassemblement et de partage. Il entend démocratiser l’accès à l’art et à la culture auprès des petits et des grands. Il abrite une galerie, des ateliers d’artistes, une école, une salle événementielle et une boutique. Il se situe dans l’ancien presbytère et couvent du sanctuaire du Rosaire et de Saint-Jude.

Ce texte a été rédigé dans le cadre de la série Vivre Ici. Ce dossier estival produit par Métro Média présente des lieux d’intérêt situés aux quatre coins de la métropole. L’objectif : faire découvrir aux Montréalais et Montréalaises les endroits où il fait bon s’activer, se promener et se détendre.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine un résumé de l’actualité du Plateau – Mont-Royal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.