Mercier & Anjou
18:06 14 décembre 2020 | mise à jour le: 14 décembre 2020 à 18:20 temps de lecture: 3 minutes

La CCEM marque les deux ans de la Déclaration

La CCEM marque les deux ans de la Déclaration
Photo: Frédéric Hountondji/Métro Média

La Chambre de commerce de l’est de Montréal (CCEM) marquera le 16 décembre le 2e anniversaire de la Déclaration sur la revitalisation de cette partie de la métropole.

Christine Fréchette, présidente-directrice générale de la CCEM, a indiqué que cette cérémonie est très importante parce qu’elle permettra de faire le bilan de la Déclaration sur la revitalisation de l’est de Montréal, signée depuis deux ans, et d’examiner les projets à venir.

L’événement connaîtra la participation de Chantal Rouleau, députée de Pointe-aux-Trembles, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, ainsi que de Valérie Plante, mairesse de Montréal.

«Ce qui est particulièrement important  avec cet événement, c’est qu’on vient maintenir le momentum fixé à l’endroit de l’est de Montréal. Un momentum a été clairement créé avec la signature de cette déclaration l’année passée», insiste Mme Fréchette. Elle rapporte que la collectivité veut savoir ce qui a été fait concrètement dans le cadre des engagements contenus dans le document.

Réalisations

La déclaration aborde trois thèmes principaux: la mobilité durable, le développement économique et la décontamination des terrains.

Mme Fréchette se montre satisfaite des réalisations accomplies durant la première année. Elle fait observer que le service rapide par bus est en préparation et que la Ligne bleue a été inscrite dans un projet de loi au gouvernement du Québec.

La présidente-directrice générale de la Chambre de commerce de l’est de Montréal a évoqué aussi le réaménagement de la rue Notre-Dame Est pour lequel un bureau de projet a été créé.

Elle souligne par ailleurs l’existence de projets de création de zones d’innovation dans l’est de Montréal afin de favoriser le développement économique innovante.

100 M$ pour décontaminer l’est

«En matière de décontamination, il y a eu un transfert du gouvernement du Québec par la Ville d’un montant de 100 M$ pour la décontamination dans l’est de Montréal. Ça a été fait et la Ville a annoncé, il y a quelques semaines, le début d’un processus de décontamination de neuf terrains dans l’est de l’Île. C’est une avancée intéressante»,  se réjouit Mme Fréchette.

La conférence soulignant le 2e anniversaire de la Déclaration de l’est de Montréal aura lieu aussi en présence de Christian Yaccarini, président et chef de la direction de la Société de développement Angus et de Geneviève Morin, présidente-directrice générale de Fondaction.

Plus de 400 personnes avaient assisté au premier anniversaire de la déclaration. «Pour cette fois-ci, on le fait en mode virtuel. On s’attend à ce que cette année aussi les gens soient également présents pour qu’on ait de bonnes nouvelles à communiquer à la communauté de l’est», convie Mme Fréchette.

Articles similaires