Mercier & Anjou

Échanges houleux au conseil d’arrondissement de MHM

Karine Boivin-Roy, conseillère du district Louis-Riel et candidate à la mairie de MHM pour Ensemble Montréal. Photo: Josie Demarais, Métro

La question du refuge temporaire à l’Auberge Royal Versailles a provoqué des échanges houleux entre le maire de l’arrondissement Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, Pierre Lessard-Blais, et son adversaire d’Ensemble Montréal, Karine Boivin-Roy, lors du conseil d’arrondissement du 4 octobre, le dernier avant les élections du 7 novembre.

Lors de la période de questions, un citoyen a affirmé que son enfant de 11 ans avait été agressé le 1er octobre par un usager du refuge pendant qu’il attendait son autobus sur la rue Sherbrooke. Il a demandé du même souffle ce que l’arrondissement envisageait de faire, concrètement et à court terme, à ce sujet.

«La fermeture immédiate du centre ne réglerait pas la question. Il y aurait encore de l’itinérance dans le quartier, la misère existerait encore. Donc, il n’y a pas de solutions simples», a répondu le maire de MHM, ajoutant que toute agression est inacceptable et invitant le citoyen à téléphoner au 911.

Interpellée par une citoyenne lui reprochant de manquer de sensibilité sur ce dossier, Karine Boivin-Roy s’est excusée d’avoir donné cette impression en se faisant le porte-voix des résidents du secteur vivant des problèmes de cohabitation avec les usagers du refuge et en déposant leur pétition.

«C’est ce qui arrive malheureusement lorsque sans plan de cohabitation, sans vision à long terme, on fait atterrir 130 personnes en situation d’itinérance dans un nouveau lieu», a-t-elle rétorqué.

La conseillère du district de Louis-Riel a également reproché au maire de ne pas respecter son droit de répondre à l’une des questions adressées par une citoyenne au sujet du refuge, M. Lessard-Blais préférant passer la parole à la conseillère du district Maisonneuve-Longue-Pointe, Laurence Lavigne Lalonde, également de Projet Montréal.

Pour justifier sa décision, le maire de MHM a expliqué que le refuge est situé dans le quartier de Mme Lavigne Lalonde, mettant fin au débat en coupant le micro de l’élue d’Ensemble Montréal.

Articles récents du même sujet