Mercier & Anjou

Les Loges: un projet immobilier de 120 M$ au métro L’Assomption

Le projet immobilier sera construit aux abords de la station de métro L’Assomption. Photo: Gracieuseté, Vivenda

Le promoteur Vivenda a dévoilé au début de la semaine Les Loges, un projet immobilier de 120 M$ situé aux abords de la station de métro L’Assomption.

Une première phase de 117 unités d’habitation sera livrée au printemps 2023, pour un total de 308 unités d’habitation réparties en trois phases, la dernière devant être complétée d’ici 2024.

Ce projet est soutenu par le Programme particulier d’urbanisme (PPU) Assomption Nord, visant «à développer autour du boulevard de l’Assomption un quartier dense et diversifié comprenant des composantes résidentielles et un secteur d’emplois à dominantes commerciale et industrielle légère», peut-on lire sur le site de l’Office de consultation publique de Montréal.

Ainsi, si les unités d’habitation – allant du studio au 5 1/2 – sont uniquement des condos, un espace est prévu au rez-de-chaussée pour des commerces.

«On a 2700 pieds carrés qui vont être dédiés à de petits commerces, soit des cafés ou marchés d’alimentation fine, mais l’immeuble est principalement résidentiel», explique le président de Vivenda, Stéphane Perreault.

Cette orientation a été influencée par les consultations publiques du PPU demandant l’inclusion de services de proximité dans le développement des nouveaux projets immobiliers dans le secteur.

Le projet a été aussi conçu afin que les résidents n’aient pas besoin de voiture.

«Tout peut se faire à une distance de marche, sans même utiliser le transport en commun», indique M. Perreault. 

De plus, selon les informations obtenues auprès de l’arrondissement Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, 10% de la superficie totale du terrain sera cédée à la Ville pour l’aménagement d’une place publique derrière l’édicule du métro L’Assomption.

Le prix des unités d’habitation varie de 250 000 $ pour les studios à 525 000 $ pour les 5 1/2.

Une contribution financière

Le projet Les Loges est bien assujetti au Règlement pour une métropole mixte, confirme Stéphane Perreault, mais au lieu d’être contraint à construire du logement social et abordable, le promoteur a préféré opter pour une contribution financière, celle-ci s’élevant à 1,2 M$.

Si la première phase aux abords du boulevard de l’Assomption prévoit 12 étages, la partie centrale aura 10 étages et la partie arrière aura 8 étages, une approche qui permettra selon l’arrondissement «une diminution des impacts d’ensoleillement et une intégration avec les futurs projets résidentiels projetés à l’est».

«Ce bâtiment signature est assurément un bel ajout à ce secteur en plein développement», ajoute la chargée de communications de l’arrondissement MHM.

Une dérogation a été nécessaire puisque le zonage actuellement en vigueur autorise une hauteur de 6 étages.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Mercier & Anjou.

Articles récents du même sujet