Mercier & Anjou

Un possible projet immobilier au centre commercial Place Versailles

L’arrondissement MHM a amorcé des consultations publiques afin de déterminer les orientations et les balises d’aménagement permettant d'encadrer les projets de développement à venir dans le secteur Radisson. Photo: Google

Le centre commercial Place Versailles pourrait être transformé en un projet immobilier mixte, une idée étudiée par le programme particulier d’urbanisme (PPU) du secteur Radisson.

C’est à l’invitation de l’arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve que la Place Versailles aurait décidé de participer à l’exercice.

«Bien que la nature exacte des activités qui seront effectuées sur le site ne soit pas encore définitivement définie, il est prévu de mener un développement mixte commercial, bureaux et résidentiel», ce qui inclurait des condominiums, des appartements locatifs et des logements sociaux «sur une période de vingt-cinq ans», peut-on lire sur le registre des lobbyistes du Québec.

Selon les informations disponibles sur le site realisonsmtl.ca/radisson, l’intention de l’arrondissement MHM est de planifier la transformation de ce secteur pour en faire « un milieu de vie complet, défini par la mobilité durable et adapté aux changements climatiques. »

Joint par Métro, un porte-parole de la Place Versailles a confirmé leur collaboration avec l’arrondissement Mercier–Hochelaga-Maisonneuve dans son élaboration du PPU, mais a ajouté qu’il est trop tôt pour parler d’un projet de transformation.

Service de proximité

La professeure adjointe au département de management de HEC Montréal, Maude Brunet, constate qu’on voit de plus en plus ce genre de projet immobilier multifonctionnel.

«D’un point de vue de l’environnement, il y a des gains importants pour réduire le déplacement des gens, pour avoir à proximité l’ensemble des services», explique-t-elle.

Dans le cas particulier de la Place Versailles, est-ce également un moyen de rentabiliser leurs infrastructures en ne misant plus uniquement sur une vocation commerciale, un secteur malmené par la pandémie et la popularité grandissante de l’achat en ligne ?

Elle croit que cela fait partie de l’équation.

«Les centres commerciaux essaient d’innover dans leur approche. Il y a cette volonté d’aller chercher une diversification au niveau des sources de revenus et d’amener des résidents.»

Maude Brunet, professeure adjointe au département de management de HEC Montréal

Maude Brunet ajoute que le projet du REM de l’Est et le prolongement de la ligne bleue du métro de Montréal ne sont pas étrangers aux redéveloppements à la Place Versailles ou encore, à Anjou.

«Il y a quand même une opportunité pour revitaliser cette partie de la ville et amener plus de dynamisme et avoir une plus grande offre au niveau des logements.»

Consultations publiques

Entre le 4 au 29 octobre dernier, le PPU dans le secteur Radisson a fait l’objet de consultations publiques. Le sondage en ligne avait pour objectif de récolter des opinions liées aux enjeux et besoins du secteur.

«La publication des résultats de la phase initiale de consultation est prévue en janvier 2022», précise la chargée de communication de MHM, Nadia Said.

À la suite de l’élaboration des grandes lignes et des préorientations du PPU, des consultations publiques par l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) auront lieu à l’automne 2022.

Le tout devrait se terminer en octobre 2023 avec l’adoption finale du projet de règlement modifiant le Plan d’urbanisme et du Programme particulier d’urbanisme (PPU).

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Mercier & Anjou.

Articles récents du même sujet