Communauté

Conditions météo difficiles : hausse des plaintes concernant le déneigement à Montréal-Nord

Conditions météo difficiles : hausse des plaintes concernant le déneigement à Montréal-Nord
Photo: Youri NabbadMartine Morcet, résidente de Montréal-Nord depuis 16 ans, admet que les conditions météorologiques rendent le déglaçage des trottoirs difficile.

Trois fois plus de plaintes ont été émises cette année par les citoyens concernant le déneigement à Montréal-Nord. L’arrondissement pointe du doigt des conditions météorologiques particulièrement compliquées.

« C’est dangereux, il y a de la glace partout, déplore Marc Henry Atabois, résident de Montréal-Nord. La plupart du temps, je suis obligé de marcher sur la rue si je ne veux pas glisser. »

En cause principalement, l’épaisse couche de glace qui recouvre bon nombre de trottoirs de l’arrondissement.

« J’ai l’impression que les trottoirs sont glacés depuis le début de l’hiver, estime Blanchard Jean Junior, qui habite le secteur. C’est vraiment très compliqué de se déplacer cette année. »

Du côté de l’arrondissement, on assure que les équipes de déneigement redoublent d’efforts pour dégager les chaussées.

« Nous avons fait beaucoup plus d’opération d’épandage d’abrasifs qu’à l’accoutumée, soutient Gilbert Bédard, directeur des travaux publics pour Montréal-Nord. Habituellement, on fait trente sorties sur les trottoirs par hiver. Nous en sommes à 31 jusqu’à présent, et l’hiver est loin d’être terminé. »

Selon l’arrondissement, les conditions météorologiques rendrait le déneigement difficile cet hiver.

« C’est un hiver exceptionnellement difficile, concède M. Bédard. Entre neige, verglas, pluie, redoux, il y énormément de variations climatiques qui compliquent nos opérations. »

Des conditions difficiles que leur concède Martine Morcet, qui habite Montréal-Nord depuis près de 16 ans.

« C’est sur que la météo ne les aide pas, c’est trop changeant, admet la Nord-Montréalaise. Parfois Il y a trop de neige à ramasser pour bien déglacer, et d’autres jours, il pleut par dessus. Je pense que tout le monde devrait y mettre du sien, j’essaie par exemple de dégager devant chez moi dès que je peux. »

Hausse significative des plaintes pour trottoirs glissants

Depuis la tempête majeure qui s’est abattue sur le Québec le 19 janvier dernier, Montréal-Nord a reçu 587 plaintes en un mois concernant le déneigement, les chaussées et les trottoirs glissants.C’est significativement plus que l’an passé pour la même période, où le nombre de plaintes s’élevait à 183.

« C’est vraiment cette grosse tempête qui nous a mis dans la difficulté, souligne Daniel Buissières, responsable des communications pour l’arrondissement. On a déjà reçu autant de neige cette année qu’une année moyenne. »

Si on s’attarde plus spécifiquement sur les trottoirs et les chaussées glissantes, l’arrondissement a recueilli 434 plaintes et requêtes au 311 depuis le 1er novembre dernier, soit près du double que l’an passé, où 228 plaintes avaient été recensées pour la même durée.

« Nous nous doutons que le déneigement suscite beaucoup de questions, reconnait la mairesse Christine Black. L’hiver actuel est particulièrement difficile pour nos cols bleus, mais nous faisons le maximum pour donner la priorité aux trottoirs et pour les déglacer. »

Commentaires 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Ariane D.

    Le pire, c’est que la Ville de Montréal-Nord ne fait absolument rien pour améliorer la situation. J’ai fais une plainte puisque ça faisait au moins 5 jours que la tempête de neige (50cm) était passée et toujours aucun signe de déneigement sur ma rue. Même chose pour l’abrasif après le verglas. Deux semaines plus tard, mon trottoir est toujours une patinoire et mes patins ne seraient même pas maganés si je les utilisais. La Ville m’a rappeler suite à ma plainte pour simplement me dire que les opérations de déneigement étaient toujours en cours et que ma rue suivera éventuellement. Sans plus. Vraiment un service de marde tant sur le terrain que dans les bureaux administratifs!

  • Lorraine Gray

    Les trottoirs sur Pelletier ont été glacée pendant une semaine sans aucun abrasif. Je ne pouvais pas promener mon petit chien. Même lui était incapable de rester debout. C est inacceptable.