Communauté

Des bénévoles s’engagent pour l’épicerie gratuite de Montréal-Nord

Des bénévoles s’engagent pour l’épicerie gratuite de Montréal-Nord
Photo: Youri Nabbad / Le Guide de Montréal-NordUne quinzaine de personnes étaient présentes lors de la réunion d’information du 14 mars, qui avait pour but de donner les premières directives aux futurs bénévoles.

Si plusieurs bénévoles ont déjà répondu présent, le Marché Bon Accueil de Montréal-Nord cherche encore plusieurs recrues pour compléter ses rangs avant la grande ouverture, prévue le 29 mars prochain.

« Nous visons environ 80 personnes pour l’épicerie de Montréal-Nord, explique Gabrielle Laprise, assistante coordonatrice aux bénévoles au sein de la Mission Bon Accueil. Nous avons déjà une quarantaine de bénévoles potentiels, dont une dizaine de personnes confirmées pour l’ouverture. »

Déjà implanté dans le quartier de Saint-Henri, le Marché Bon Accueil nourrit environ 600 personnes par jour.

« 33% de nos clients de l’épicerie de Saint-Henri viennent déjà de Montréal-Nord, explique Caroline Firmin, coordonnatrice aux bénévoles. Nous avons donc d’autant plus besoin d’aide car nous savons que les besoins sont énormes ici. »

C’est pour répondre à cette forte demande que Marie-Gerda, qui travaille comme surveillante d’établissement scolaire pour la Commission scolaire de la Pointe-de-l’île, a décidé de s’engager comme bénévole pour le Marché Bon Accueil sur son temps libre.

« J’ai déjà reçu des aides alimentaires par le passé, je sais à quel point cela peut être utile lorsque l’on traverse une période difficile, admet la surveillante. Je travaille à temps partiel, je peux redonner un peu de mon temps à la communauté. » – Marie-Gerda, bénévole

Robert, récemment retraité, estime désormais avoir le temps nécessaire pour redonner aux personnes dans le besoin.

« Je travaillais pour une compagnie pharmaceutique, j’ai été de ceux qui ont été gâtés par la vie, affirme ce citoyen nord-montréalais. La société m’a beaucoup donné et je pense qu’il est temps pour moi d’aider ceux à qui la vie a moins sourit. »

Les coordonnatrices aux bénévoles devront en outre composer avec les emplois du temps de chacun, certains étant disponibles à temps plein, d’autres seulement quelques heures par semaine.

« On s’adapte, on trouve des solutions, explique Caroline Firmin. C’est déjà arrivé que des employés de la mission viennent donner un coup de main lorsque nous manquions de main d’oeuvre, et il n’est pas rare que Samuel Watts, notre PDG, vienne mettre la main à la pâte ! »

En moyenne, 600 bénévoles aident chaque année la Mission Bon Accueil, pour environ 12 000 heures travaillées. Une deuxième séance d’information et de recrutement de futurs bénévoles se tiendra le lundi 18 mars prochain.

Ouverture imminente
L’ouverture officielle est prévue pour le vendredi 29 mars prochain. Dans un premier temps,  l’épicerie sera ouverte deux jours par semaine, le mardi et le vendredi.

« Il n’est pas exclu que le marché soit amené à ouvrir plus souvent, explique Gabrielle Laprise. Dans un premier temps, nous allons d’abord évaluer les besoins. »

Pour l’heure, les travaux d’aménagement se poursuivent dans le local, situé au 5095 boulevard Henri-Bourassa Est. Deux caisses seront installées, où les clients pourront venir magasiner gratuitement, selon des critères de revenus et sur rendez-vous. L’épicerie offrira de la viande, des produits laitiers, des fruits et légumes, ou encore des articles non périssables.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *