Montréal-Nord

La suite pour Luguentz Dort

La suite pour Luguentz Dort
AP

L’espoir nord-montréalais Luguentz Dort n’a pas trouvé preneur au repêchage de la NBA, qui se déroulait le 20 juin. Plusieurs experts en basketball ont exprimé leur surprise devant ce résultat pour le joueur dont la sélection au premier tour était pressentie par plusieurs.

Cependant, Dort s’est finalement entendu avec les Thunders d’Oklahoma City en signant un contrat à deux volets; un chemin de plus en plus prometteur pour ceux qui aspirent à jouer dans la grande ligue.

Des exemples à suivre
Contrairement à dans d’autres ligues professionnelles, comme la Ligue nationale de Hockey (LNH), il n’est pas catastrophique de ne pas être sélectionné au repêchage de la NBA, puisque celui-ci ne compte que deux rondes de 30 choix chacune.

«Le succès de Luguentz Dort dans la NBA est toujours entièrement possible, pense Liam Houde, cofondateur du média Alleyoop Québec qui se spécialise dans l’actualité de la NBA. Comme on l’a vu avec Fred VanVleet des Raptors, il est possible d’être une pièce importante dans la ligue malgré le fait qu’on n’ait pas été repêché».

C’est dans la G-League, ligue de développement de la NBA où sont passés plusieurs éléments importants de l’équipe championne des Raptors, que Luguentz Dort devra vraisemblablement faire ses preuves.

«Les équipes n’ont commencé à utiliser leur club-école de G-League de façon sérieuse que très récemment, mentionne Liam Houde. Il y a de plus en plus de talents sur les grosses scènes de la NBA qui sont des produits de cette ligue».

Par exemple, en 2018, 11 joueurs qui participaient à la finale de la NBA qui opposait les Cavaliers de Cleveland et les Warriors de Golden State étaient passés par la G-League.

Âgé de 20 ans, Luguentz Dort, qui s’était déclaré disponible au repêchage après avoir joué une seule saison pour l’Université de l’Arizona, aura tout de même la chance de se tailler une place au sein de sa nouvelle équipe dès la saison prochaine. Il jouera dans la ligue d’été de la NBA, où les espoirs des différentes équipes s’affrontent pour démontrer leurs habiletés.

Un record de six joueurs canadiens ont été sélectionnés lors de ce repêchage au Barclays Center de Brooklyn. C’est R.J. Barrett qui est sorti le plus rapidement en étant réclamé par les Knicks de New York au 3e rang.