Montréal-Nord

320 000$ pour mieux accueillir les nouveaux arrivants à Montréal-Nord

320 000$ pour mieux accueillir les nouveaux arrivants à Montréal-Nord
Photo: Olivier Faucher - Métro MédiaLes organismes sélectionnés, le BINAM, l’arrondissement et un représentant du ministère de l’Immigration étaient réunis au Centre des loisirs pour l’annonce

Le Bureau d’intégration des nouveaux arrivants à Montréal (BINAM) a annoncé un investissement total de 320 000$ pour différents projets d’accueil des immigrants à Montréal-Nord. Cet argent permet à l’organisme pour l’intégration, la citoyenneté et l’inclusion (ICI), sur lequel la Table de quartier travaille depuis plus d’un an, de prendre son envol.

Le directeur de la Table de quartier de Montréal-Nord, Steves Boussiki, s’est réjoui de l’annonce du BINAM. Il annonce que le nouvel organisme, l’ICI, s’installera dans des locaux du boulevard Léger, non loin de l’intersection du boulevard Lacordaire. Son ouverture officielle devrait s’effectuer avant le 1er novembre.

Ce sont 140 000$ que le BINAM financera à ce nouvel organisme porteur en accueil des nouveaux arrivants à Montréal-Nord. L’arrondissement avait été sélectionné parmi les six territoires d’inclusion par la ville-centre en 2018, ce qui lui permettait d’avoir ce statut privilégié pour obtenir une subvention importante dans ce domaine.
Trois autres projets d’intégration portés par différents organismes se sépareront le reste du financement.

Les autres projets sélectionnés

  • Pas à pas vers l’intégration (PAPI), du Centre d’action bénévole de Montréal-Nord
  • J’arrive, de Coup de pouce jeunesse de Montréal-Nord Inc.
  • Notre quartier, c’est tout le monde !, de l’Accorderie de Montréal-Nord

« Le niveau de financement est relevé, et comment! », mentionne la responsable de la culture et de la diversité de Montréal, Magda Popeanu. Elle croit que le mandat porteur qu’aura l’organisme simplifiera le processus d’accueil. Pendant longtemps, les services d’accueil étaient partagés entre plusieurs organismes, ce qui rendait difficile la coordination. « On peut mettre des choses en commun quand il y a des services complémentaires, pense Mme Pompeanu. On essaie de plus en plus de simplifier tout le mécanisme d’intégration à la Ville. »

« C’est le nouveau bébé de Montréal-Nord et ce financement va pouvoir le faire grandir », souligne pour sa part la mairesse de Montréal-Nord, Christine Black. Elle mentionne aussi que l’ICI était attendu, car les organismes étaient débordés par les demandes de services aux nouveaux arrivants, entre autres en raison de l’arrivée importante de demandeurs d’asile ces dernières années.

Citoyenneté et inclusion

M. Boussiki a affirmé que l’organisme aura un mandat « d’intégrer en passant par la citoyenneté ». Un forum citoyen, des activités intergénérationnelles, et des activités de cohabitation pourraient voir le jour dans l’organisme.

Le choix des mots est important pour M. Boussiki. « On a dénoncé le changement d’appellation du ministère de l’Immigration », a-t-il affirmé lors de l’annonce du financement. Ce qu’on appelait avant le « ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion (MIDI) », doit maintenant être dit « ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI)» depuis que le dossier de la langue française a été confié au ministre Simon Jolin-Barrette, il y a plus d’un mois. M. Boussiki assure que l’organisme aura une culture d’inclusion.

L’ICI entend également recevoir une subvention du MIFI.