Montréal-Nord
17:57 2 décembre 2019

Des lieux historiques valorisés par de nouveaux panneaux

Des lieux historiques valorisés par de nouveaux panneaux
Photo: Olivier Faucher - Métro Média

Des panneaux historiques ont été installés sur cinq lieux marquants de l’histoire de Montréal-Nord. Ils visent à informer les citoyens d’éléments qui ont façonné le passé de l’ancienne ville du nord de l’île montréalaise.

Les éléments historiques choisis sont le Complexe Marie-Clarac, la centrale hydroélectrique de la rivière des Prairies, la Traverse l’Archevêque, le parc en l’honneur du père Eusèbe-Ménard et le tramway de Montréal-Nord.

Ce projet est une initiative de la Société d’histoire et de généalogie de Montréal-Nord (SHGMN) que l’arrondissement a décidé de soutenir.

« On n’avait pas de panneau comme ça avant à Montréal-Nord alors qu’il y en a ailleurs comme à Rivière-des-Prairies », indique le président de la SHGMN, Jean-Paul Guiard.

Un premier panneau similaire avait été dévoilé en 2018 à la Place de l’espoir et faisait mention de l’affaire Fredy Villanueva.

Le dévoilement a eu lieu devant l’Hôpital Marie-Clarac en présence notamment des élus nord-montréalais et des sœurs de Charité Sainte-Marie.

Comprendre pour s’identifier

«Nous avons une histoire très riche ici, a déclaré la mairesse de Montréal-Nord, Christine Black. Nous voulons la mettre en valeur pour que les citoyens se reconnaissent, que leurs enfants s’identifient et que les visiteurs et nouveaux arrivants nous découvrent.»

Le président de la SHGMN, Jean-Paul Guiard, a difficilement pu cacher sa fierté, lui qui milite de manière soutenue pour une meilleure valorisation de l’histoire de l’ancienne ville.

«L’histoire de Montréal-Nord est très jeune, avec seulement 104 ans, mais elle n’est pas moins intéressante, a déclaré M. Guiard. Il faut que les gens qui vivent ici s’identifient au milieu et comprennent pourquoi les choses sont comme elles sont aujourd’hui.»

L’arrondissement compte déjà ajouter un autre panneau au pied de la croix de chemin située à côté de la maison Brignon-dit-Lapierre du boulevard Gouin, une fois les travaux sur celle-ci terminés.

Les panneaux inaugurés

Complexe Marie-Clarac

Aujourd’hui pôle majeur d’éducation et de santé, il a été fondé en 1949 par les sœurs de Charité Sainte-Marie, arrivées d’Italie pour poursuivre l’œuvre d’éducation et d’évangélisation de Mère Marie Louis Anglique Clarac.

La centrale de la rivière des Prairies

:La seule centrale hydroélectrique à proximité de la métropole a été construite entre 1928 et 1930, avant la nationalisation de l’électricité, au coût de 14 M$.

La traverse l’Archevêque

C’est ici, dès le début du 19e siècle, que passaient chevaux, puis voitures qui empruntaient le traversier de la rivière des Prairies vers l’île de Laval avant la construction du pont Pie-IX.

Le père Eusèbe Ménard

Il a fondé le séminaire des Saint-Apôtres qui a occupé de 1946 à 1957 le site de l’actuel parc Eusèbe-Ménard avant de brûler dans un incendie. Eusèbe Ménard a fait de sa mission principale la formation de leaders humanitaires religieux et laïcs. Une fondation portant son nom a encore aujourd’hui cette vocation.

Le tramway de Montréal-Nord

Ce mode de transport a roulé pour la première fois sur ses rails en 1910 et a desservi les Nord-Montréalais d’est en ouest pendant près de 50 ans avant d’être éliminé en 1959 au profit d’une nouvelle voie de circulation automobile sur le boulevard Henri-Bourassa.