Montréal-Nord
14:47 11 mai 2020 | mise à jour le: 11 mai 2020 à 14:49 temps de lecture: 2 minutes

Fin du dépistage sans rendez-vous à Montréal-Nord

Fin du dépistage sans rendez-vous à Montréal-Nord
Photo: Josie Desmarais/MétroLa clinique de dépistage sans rendez-vous avait été aménagée devant le CLSC de Montréal-Nord, il y a une semaine.

La clinique de dépistage sans rendez-vous qui avait été aménagée devant le CLSC de Montréal-Nord fermera bel et bien ce soir, soit une semaine après son ouverture. La Direction régionale de la santé publique juge qu’elle a accumulé assez de tests pour dégager des conclusions de la situation dans l’arrondissement.

Ce centre qui avait ouvert ses portes le 4 mai permettait à toute la population nord-montréalaise d’aller subir un test pour la COVID-19. Les personnes symptomatiques et celles qui pensaient avoir été en contact avec ces dernières étaient invitées à se présenter sans rendez-vous.

Dans un courriel, le CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal a indiqué que plus de 700 tests avaient été effectués dans cette clinique.

«Le but de ce dépistage temporaire était d’accumuler des résultats de tests parmi les citoyens du territoire de Montréal-Nord afin que la Santé publique régionale de Montréal (DRSP) puisse en faire une étude et en dégager des conclusions», a expliqué la relationniste pour le CIUSSS Séléna Champagne.

Où se faire dépister maintenant?

Questionné à savoir si une clinique mobile aménagée dans un autobus de la Société de transport de Montréal (STM) allait prochainement venir dépister à Montréal-Nord, le CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal n’a pas fourni de réponse.

«Pour l’instant, le CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal reste à la disposition de la DRSP si d’autres actions de dépistage sont nécessaires dans le secteur de Montréal-Nord», a écrit Mme Champagne

La clinique de dépistage sur rendez-vous située sur le site de l’Hôpital Rivière-des-Prairies redevient ainsi la ressource où les Nord-Montréalais seront dirigés pour aller subir un test. Celle-ci est toutefois réservée aux personnes symptomatiques.

Vendredi dernier, élus et organismes de Montréal-Nord n’avaient pas pu obtenir de réponse à savoir quelle forme prendrait le dépistage à court terme dans leur quartier, lors d’une visite des dirigeants de santé publique Horacio Arruda et Mylène Drouin.

Articles similaires