Montréal-Nord
18:20 7 juillet 2020 | mise à jour le: 7 juillet 2020 à 20:15 temps de lecture: 3 minutes

Les voies actives et sécuritaires se font attendre sur Gouin

Les voies actives et sécuritaires se font attendre sur Gouin
Photo: Olivier Faucher - Métro MédiaLa citoyenne Julie-Anne Moreau milite pour que le boulevard Gouin devienne un sens unique à Montréal-Nord.

Les voies actives et sécuritaires (VAS) prévues à Montréal-Nord sont toujours «sur la table à dessin», alors que ces aménagements temporaires sont censés être déployés dans le cadre de la phase I du projet de l’administration Plante.

«Pour le moment, nous sommes en attente des dernières approbations des autorités de la ville-centre. Le projet devrait s’installer, on l’espère, dès début juillet», a expliqué la conseillère de ville Chantal Rossi, lors du dernier conseil d’arrondissement.

Les VAS, qui visent à offrir plus d’espace aux piétons et cyclistes afin de respecter la distanciation physique, se déploieront sur la majorité du boulevard Gouin est, traversant Montréal-Nord et Rivière-des-Prairies, ainsi que sur toute la portion nord-montréalaise du boulevard Langelier. Ces deux boulevards possèdent chacun déjà une piste cyclable.

La réalisation des VAS à Montréal-Nord se font toujours attendre, cependant, alors que d’autres artères montréalaises sont aménagées depuis près d’un mois.

Retard dans le projet de VAS à Montréal-Nord

Des citoyens siégeant sur un comité de résidents du secteur ont confirmé à Métro qu’il y a un retard dans le déploiement du projet, alors que l’arrondissement leur aurait communiqué que celui-ci était prévu pour le 15 juin.

Rappelons que les VAS sont censées être temporaires. Leur retrait est prévu pour la mi-septembre.

«Même si c’est temporaire, nous devons analyser vite, mais bien, les impacts de tels changements sur la circulation», a expliqué Chantal Rossi.

La conseillère, qui siège dans l’opposition, a soulevé certains enjeux entourant ces nouveaux aménagements.

«Pour nous, les élus de Montréal-Nord, il est évident que le projet doit être sécuritaire pour tous nos citoyens, a-t-elle mentionné. S’il s’avère que ce n’est pas le cas, nous n’hésiterons pas à le modifier, ou carrément l’enlever.»

Dans un courriel, la relationniste de la Ville de Montréal Marilyne Laroche Corbeil a confirmé que la municipalité «finalise présentement les derniers détails avant l’implantation de la voie active et sécuritaire sur le boulevard Gouin.»

Sens uniques

Selon la description initiale de la VAS du boulevard Gouin, la Ville de Montréal «souhaite» faire du boulevard Gouin un sens unique afin de libérer de l’espace pour les cyclistes, à l’image du «Projet Poussettes» de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles.

Au conseil d’arrondissement, Mme Rossi évoquait plutôt que plusieurs sens uniques allaient être nécessaires pour ces nouveaux aménagements.

Peu importe, ce projet est accueilli favorablement par la citoyenne Julie-Anne Moreau, qui milite depuis plus d’un an auprès de l’administration nord-montréalaise pour que le boulevard Gouin soit un sens unique, alors qu’elle et d’autres résidents du secteur sont d’avis que l’artère est devenue trop empruntée par des automobilistes. L’an dernier, elle avait présenté à l’arrondissement une pétition signée par 200 personnes.

«C’est une bonne nouvelle pour cet été. Quand j’ai vu ça je me suis dit qu’enfin, quelqu’un va faire quelque chose. On espère que ce sera bien fait.»

Exaspérée de la circulation sur le boulevard qu’elle habite, Mme Moreau espère que ces mesures deviendront permanentes.

Articles similaires