Montréal-Nord

13 ans plus tard, la mort de Fredy Villanueva divise toujours à Montréal-Nord

13 ans après la mort de Fredy Villanueva, le drame marque et polarise la population du quartier. Photo: Anouk Lebel/Métro Média

Candidat à la mairie d’arrondissement, Will Prosper affirme qu’un changement de fond se fait toujours attendre à Montréal-Nord, treize ans après la mort du jeune Fredy Villanueva. La mairesse sortante Christine Black réplique que c’est sous son administration que la guérison s’est enfin amorcée.

Will Prosper, fondateur de Hoodstock et candidat de Projet Montréal à la mairie, ne mâche pas ses mots. Selon lui, les élus d’Ensemble Montréal ont manqué de leadership.

«La seule recommandation du coroner André Perreault à l’arrondissement, c’était de mettre en place un plan de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale. Les organismes sont sous-financés et à ce jour, Montréal-Nord n’a toujours que deux travailleurs de rue et demi», a-t-il déclaré en entrevue à Métro la veille de l’annonce de sa candidature à la mairie.

De son côté, Christine Black défend son administration, affirmant qu’elle a déployé plusieurs initiatives pour prévenir et combattre la pauvreté et l’exclusion sociale chez les jeunes du quartier. «Notre plan d’action collectif Priorité Jeunesse en est l’illustration», a écrit l’élue d’Ensemble Montréal dans une déclaration envoyée à Métro.

Guérison collective

Pour Christine Black, le drame polarise toujours la population de Montréal-Nord. «Comme élus, nous souhaitons renverser cette tendance et être rassembleurs», peut-on lire dans la déclaration.

Elle ajoute que la place de l’Espoir, inaugurée près du parc Henri-Bourassa dix ans après le drame, est la «preuve tangible» que le processus de guérison collective est amorcé.

«Les gens n’ont pas oublié. Cette douleur-là, elle est encore présente aujourd’hui. »

Roberson Berlus, travailleur de rue au Café-Jeunesse Multiculturel de Montréal-Nord

Elle avait d’ailleurs affirmé à l’époque que la « boucle est bouclée à Montréal-Nord ».

Lors de l’inauguration, Will Prosper avait concédé que d’avoir le nom Fredy Villanueva sur une plaque relevait de l’« exploit », mais avait prévenu du même souffle qu’il ne fallait pas « attendre un autre 10 ans pour régler les problèmes liés à nos jeunes, à leur condition de vie, et au profilage racial ».

Des changements « cosmétiques »

Outre la place de l’Espoir, le parc Henri-Bourassa a subi une transformation physique, avec son nouveau pavillon, inauguré cette année, ainsi qu’un terrain de sport synthétique.

Mais pour certains, il ne s’agit que de changements «cosmétiques».

«Au niveau du bâti, on a vu des changements, mais il n’y a pas eu beaucoup d’évolution sur l’humain. Le profilage est toujours présent, la marginalisation aussi», résume Roberson Berlus, travailleur de rue au Café-Jeunesse Multiculturel de Montréal-Nord.

Ex-candidat pour Projet Montréal aux élections de 2017, Sacha-Wilky Merazil, affirme que s’il y a eu quelques petites avancées, beaucoup reste à faire. «Il y a le nouveau chalet de parc, mais à quelques mètres de là, au cœur du nord-est, il y a des tonnes d’immondices. Beaucoup de citoyens se sentent laissés pour compte», explique l’étudiant en immigration et relations interethniques à l’UQÀM.

Christine Black et Will Prosper s’affronteront lors de élections municipales, le 7 novembre.

9 août 2008

Fredy Villanueva avait 18 ans lorsqu’il a été atteint mortellement par les balles de l’agent Jean-Loup Lapointe, lors d’une intervention policière visant à interrompre une partie de dés. En 2013, le rapport du coroner André Perreault conclut que le drame est le «résultat d’une multitude de circonstances, qui, chacune prise isolément, ne saurait justifier logiquement ce résultat». Le rapport formule 22 recommandations pour éviter que de tels événements se reproduisent, dont la mise sur pied d’un plan d’action particulier relatif à la lutte à la pauvreté et à l‘exclusion sociale à l’arrondissement de Montréal-Nord.

La production du documentaire retardée

La production du documentaire sur la mort de Fredy Villanueva est reportée au printemps prochain.

Dans ce long-métrage, Will Prosper veut donner la voix à la famille Villanueva, dont au frère du défunt, Dany.

La société Périphéria a reçu la confirmation du financement de Téléfilm Canada, mais a essuyé un refus de la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC), dont le financement est nécessaire à la production.

Le producteur Yanick Létourneau a toutefois bon espoir d’obtenir une réponse positive à la suite du prochain dépôt, cet automne.

Articles récents du même sujet