Montréal-Nord

Les aînés questionnent les candidats municipaux

Aînée
Personne âgée. Photo: 123rf

Transport, hébergement et sécurité: les candidats aux élections municipales dans Montréal-Nord se sont prononcés sur ces trois enjeux chers aux aînés lors d’un déjeuner informel organisé jeudi par l’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR) de Montréal-Nord.

En discussion sur l’accessibilité des transports, des flèches n’ont pas tardé à être lancées. Le candidat de Projet Montréal à la mairie, Will Prosper, a accusé l’ancienne administration de Denis Coderre d’avoir «coupé dans les services d’autobus» au milieu des années 2000.

Sa rivale, la mairesse sortante Christine Black, a déploré que Projet Montréal ne soit pas allé de l’avant avec le transport en commun gratuit pour les aînés. Sur ce dossier, Will Prosper a fait valoir que la motivation de son parti était toujours la même: mettre en place une «tarification sociale» pour que le transport en commun soit accessible à tous. 

Tous deux se sont engagés à ce que le service Navette Or de la Société de transport de Montréal (STM) revienne dans le circuit. Ce service de minibus est suspendu depuis le début de la pandémie.

Archives, Métro Média

Hébergement

Will Prosper a insisté sur la nécessité de rendre les logements plus accessibles et abordables. Pour s’attaquer à la hausse du prix des loyers et à l’insalubrité touchant une vaste partie du parc locatif accessible sur l’île, il a évoqué le projet de certification pour les propriétaires promis par son parti, qui comprendrait un registre du prix des loyers, mais aussi de l’information sur l’état des logements.

De son côté, la conseillère sortante pour le district Ovide-Clermont, Chantal Rossi, a défendu le bilan de l’administration d’Ensemble Montréal dans l’arrondissement, avec 1105 nouveaux logements et 228 projets en construction. Pour contrer l’insalubrité, le parti de Denis Coderre mise sur une «taxe à l’insalubrité» pour les propriétaires.

Pour encourager le maintien à domicile et l’autonomie – une responsabilité provinciale-, Mme Rossi prône la mise en place du comité consultatif pour donner une voix aux aînés. Pour sa part, Will Prosper a insisté sur la nécessité de mieux soutenir les organismes œuvrant dans ce domaine.

Archives, Métro Média

Sécurité piétonne

Abdelhaq Sari, conseiller sortant dans Marie-Clarac, a mis de l’avant une étude d’experts qui recommande d’allonger les traverses piétonnes et les trottoirs. Il veut que les ingénieurs de l’arrondissement suivent une formation qui leur permettrait de se mettre dans la peau d’un aîné ou d’une personne à mobilité réduite, question de prendre des décisions plus éclairées et plus sensibles dans le cadre de leurs fonctions.

De son côté, Will Prosper veut «récupérer les années perdues à Montréal-Nord». Il a lui aussi parlé de l’importance d’élargir les trottoirs dans les secteurs où vivent les aînés. Le candidat de Projet Montréal a évoqué des campagnes de sensibilisation auprès des automobilistes. «La vie des aînés, elle est importante», a-t-il conclu.

AlexLinch, iStock

Articles récents du même sujet