Montréal-Nord

Un spectacle pour rendre hommage à Don Karnage

Don Karnage
Don Harley Fils-Aimé, alias Don Karnage, est mort d’un cancer le matin du 11 janvier. Photo: Courtoisie/Un itinéraire pour tous

Il est parti trop tôt, laissant toute une communauté en deuil. Les proches de Don Harley Fils-Aimé, alias Don Karnage, de même que les artistes nés avec Culture X, lui rendront hommage lors d’un spectacle présenté dans le cadre du Mois de l’histoire des Noirs, le 25 février, à Montréal-Nord.

Encore sous le choc de la mort de son mentor, l’auteure-compositrice-interprète Shah Frank sera l’une des artistes sur scène.

«C’est avec lui que j’ai commencé mon cheminement dans le monde de la musique. Il m’a donné tellement d’outils, autant sur le plan de l’écriture qu’en studio. [… ] C’est vraiment quelqu’un qui a marqué mon cheminement», témoigne l’artiste R&B de 31 ans.

Elle a rencontré Don Harley Fils-Aimé à la fin de l’adolescence, en suivant un cours d’écriture de chansons avec l’organisme Culture X.

«On a travaillé le même texte pendant un an et il me répétait à chaque cours que ce n’était pas encore ça. Finalement, à la fin de l’année, il m’a dit qu’il n’avait plus rien à dire, que c’était excellent», se souvient-elle avec émotion.

Don était mon professeur, mais c’était surtout un mentor. C’est le grand frère que je n’ai jamais eu. C’était quelqu’un de généreux qui partageait son temps et son savoir.

Shah Frank, auteure-compositrice-interprète

Un «coup de tonnerre»

Shah Frank choisira avec soin les morceaux qu’elle interprétera pour celui qui l’a fait naître en tant qu’artiste.

«Il voulait que j’écrive une chanson en français. Ça faisait longtemps qu’il m’en parlait. Il a écouté mon nouveau single et il l’a beaucoup aimé. Ça pourrait être ça», évoque-t-elle.

La chorale de Culture X présentera également deux chansons en mémoire de son directeur: You Raise Me Up et Pa Kite’m, l’une des dernières compositions de Don Karnage, en français et en créole.

Pour les membres de l’organisme, il s’agit en quelque sorte d’un moyen de faire le deuil, de garder la mémoire de l’homme vivante.

«Beaucoup de gens ne savaient pas que Don était malade et souffrant. Ç’a été un coup de tonnerre. Ç’a été extrêmement difficile», confie Eddy Pierre, professeur de piano à Culture X.

Témoignages

L’hommage ne sera pas que musical.

Des témoignages de sa famille, de ses amis d’enfance et des artistes avec qui le rappeur a collaboré sont prévus, dont celui de l’ancien directeur de Culture X, Jéthro Auguste.

«Il tournait autour du domaine des arts, mais il était aussi impliqué dans le domaine de l’éducation, en francisation. Il y aura des témoignages d’anciens élèves», souligne le directeur d’Un itinéraire pour tous et organisateur de l’événement, Ousseynou Ndiaye.

Fenêtre sur le monde: hommage à Don Karnage

Le 25 février à 19h à la Maison culturelle et communautaire de Montréal-Nord et par visioconférence à https://bit.ly/3AxJf6l.

Vos nouvelles 100% locales, recevez-les chaque jour.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet