Montréal-Nord

Prévention de la violence: des organismes de Montréal-Nord se partagent 500 000 $

Photo: Anouk Lebel / Métro

Travail de milieu, accompagnement des jeunes judiciarisés, projets en employabilité et en sécurité urbaine: un financement bonifié par la Ville-centre permet à Montréal-Nord d’intensifier son intervention auprès des jeunes pour l’année 2022 et de financer de nouveau les travailleurs de rue du quartier.

L’arrondissement a octroyé près de 500 000 $ d’un budget de près de 650 000 $ pour prévenir la violence commise et subie chez les jeunes lors de la dernière séance régulière du conseil d’arrondissement avant l’été, le 27 juin.

La Table de quartier de Montréal-Nord a reçu près de 70 000 $ pour financer un poste de coordination de l’action territoriale en sécurité urbaine. Cinq organismes communautaires œuvrant auprès des jeunes se partagent le reste.

«On veut offrir des services aux jeunes de notre arrondissement, assurer une présence, que ce soit dans les organismes, dans les parcs et dans les espaces publics», a expliqué la mairesse de Montréal-Nord, Christine Black, en entrevue avec Métro.

Ce sont des sommes qui vont aller directement aux jeunes, par des interventions, des services, des activités. 

Christine Black, mairesse de Montréal-Nord

Cinq organismes financés

Fait nouveau par rapport à l’an dernier, l’organisme Un itinéraire pour tous recevra un peu plus de 80 000 $ pour un projet d’action jeunesse dans le Nord-Est.

De leur côté, Hoodstock, le Centre des jeunes l’Escale et la Clinique juridique de Montréal-Nord pourront poursuivre les projets financés l’an dernier: le travail de milieu, l’accompagnement des jeunes judiciarisés et la promotion des relations saines et égalitaires. Une somme de 20 000 $ ira aussi au projet Travail alternatif payé à la journée (TAPAJ) de l’Escale.

L’arrondissement financera par ailleurs à nouveau les travailleurs de rue du Café-Jeunesse Multiculturel, écartés après quinze ans de financement dans le cadre de l’ancienne mouture du programme.

Environ 150 000 $ à attribuer

Du budget de 650 000 $, il reste un montant résiduel de 150 000 $ à attribuer.

La Table de quartier de Montréal-Nord sera responsable de dépenser cette somme à l’automne. Elle fera un appel de projets auprès de ses membres ou développera un projet concerté en sécurité urbaine, a expliqué le directeur du développement social à l’arrondissement, Claudel Toussaint, lors de l’entrevue par visioconférence avec Mme Black.

L’arrondissement a sélectionné les projets financés sur la base des recommandations faites par un comité indépendant, à partir des critères du programme de Prévention de la violence commise et subie chez les jeunes. Un processus «équitable envers tout le monde», selon Mme Black.

Les projets sélectionnés sont cohérents avec le Plan d’action collectif priorité jeunesse et le Plan de développement social de Montréal-Nord, souligne de son côté M. Toussaint. «Ça démontre la cohérence de nos interventions», a-t-il dit.

Les organismes et projets financés
– Table de quartier de Montréal-Nord: Coordination territoriale en sécurité urbaine (68 566 $);
– Centre des jeunes l’Escale: Ma vie en premier (35 790 $) et Relations saines et égalitaires (41 940 $) et TAPAJ (20 000 $);
– Hoodstock: Travail de milieu (53 458 $);
– Clinique juridique: Service d’accompagnement des jeunes judiciarisés (100 000 $)
– Café-Jeunesse Multiculturel: PUMA (100 000 $)
– Un itinéraire pour tous: Action jeunesse Nord-Est (80 084 $)
– Budget à attribuer en septembre 2022 par la Table de quartier: 149 000 $ Grand total 2022: 648 838 $
Source: Arrondissement de Montréal-Nord

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Montréal-Nord.

Articles récents du même sujet