Montréal-Nord

Après le PDQ 39, un nouveau départ pour Ismaël Sougou

Ismael Sougou
Ismaël Sougou a occupé le poste de conseiller en développement communautaire au PDQ 39 pendant trois ans. Photo: Anouk Lebel / Métro

C’est un nouveau départ pour Ismaël Sougou, conseiller en développement communautaire au poste de quartier 39. Il occupera bientôt un nouveau rôl au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), après trois ans à faire le pont entre les policiers, les organismes communautaires et la population de Montréal-Nord.

Le travail ne manque pas pour celui qui a succédé à Rose-Andrée Hubbard à ce poste créé après la mort de Fredy Villanueva sous les balles d’un policier, en 2008

«C’est un besoin pour le milieu institutionnel, communautaire et le quartier», affirme d’emblée Ismaël Sougou, lors d’une rencontre avec Métro dans les bureaux du poste de quartier, sur le boulevard Henri-Bourassa.

Pour M. Sougou, l’importance de son rôle ne fait aucun doute : il permet de contribuer grandement à améliorer les relations entre la police et la communauté, malgré des agents bien ancrés dans le quartier et qui ont à cœur de servir la population, selon lui.

«À l’interne, avoir quelqu’un qui a des connaissances dans le communautaire , je pense que c’est très important […] Ça a été bénéfique pour Montréal-Nord», croit-il.

En mode solution

Les trois ans de M. Sougou à Montréal-Nord ont été marqués par la pandémie de COVID-19, qui a durement frappé la population locale.

Le PDQ a alors montré sa capacité à se mobiliser rapidement avec le milieu, selon lui.

«Avec Parole d’excluEs, on a eu l’idée d’avoir un camion porte-voix avec des messages en anglais, en français et en arabe. On a sollicité les élus et ç’a été un succès total», souligne-t-il.

Le PDQ a aussi appuyé le Centre des jeunes l’Escale dans le développement d’agents de sensibilisation, une initiative reproduite dans d’autres quartiers. «On parle beaucoup des événements négatifs à Montréal-Nord, mais il y a aussi du positif.»

Chaque fois qu’il y a un problème, je suis dans la boucle pour voir quelles solutions on peut apporter.

Ismaël Sougou, conseiller en développement communautaire au PDQ 39

Quand des coups de feu sont tirés dans l’arrondissement, les policiers font des patrouilles de visibilité pour rassurer les citoyens. M. Sougou, lui, est responsable de communiquer avec les partenaires communautaires dans le secteur visé.

«On crée un comité de suivi pour s’assurer que personne n’a manqué de rien; c’est voir si les familles ont besoin d’un intervenant psychosocial, par exemple.»

Il participe aussi à des interventions communautaires en amont. Par exemple, depuis près d’un an, il siège sur une table en sécurité urbaine avec l’organisme Café-Jeunesse Multiculturel, responsable des travailleurs de rue dans l’arrondissement.

Nouveaux défis

Dès le 1er août, Ismaël Sougou occupera un nouveau poste de conseiller en développement communautaire pour la Division de la prévention et de la sécurité urbaine du SPVM.

Il développera des stratégies de rapprochement avec les patrouilleurs de cette division spécialisée. «C’est la suite logique de ce que je fais, mais c’est plus macro; je vais aller aussi dans d’autres secteurs, d’autres arrondissements.»

Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, il travaillera avec la personne qui le remplacera au PDQ 39. À ceux qui s’inquiètent de le voir partir, il assure qu’il ne perdra pas le contact avec Montréal-Nord, un quartier qu’il a toujours eu à cœur.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Montréal-Nord.

Articles récents du même sujet