Actualités

Relier L’Île-Bizard au REM

Relier L’Île-Bizard au REM
Photo: Photo: Gracieuseté

Rendre le centre-ville de Montréal accessible depuis L’Île-Bizard en une demi-heure, voilà l’objectif de l’Équipe Denis Coderre. Le maire sortant promet d’aménager une passerelle piétonnière et cycliste entre le nord-est de L’Île-Bizard et Laval, à quelques pas de la gare Sainte-Dorothée, où le futur Réseau électrique métropolitain (REM) s’arrêtera dès 2021. Le coût du projet est estimé à 10 M$.

La passerelle en aluminium au-dessus de la rivière des Prairies serait couverte d’un toit en plexiglas semi-circulaire sur toute sa longueur. Un stationnement incitatif accessible à partir du chemin Du Tour serait construit afin d’encourager les résidents à délaisser leur voiture au profit du nouveau train électrique.

«Il s’agit d’un projet phare et fortement souhaité par les citoyens. Il permettra de réduire considérablement le temps de transit jusqu’au centre-ville et diminuera la circulation sur l’autoroute 40», a fait savoir le maire de Montréal, Denis Coderre.

Bénéfices
Le professeur du département de stratégie, responsabilité sociale et environnementale à l’UQÀM, Unsal Ozdilek, dit voir d’un bon œil le projet.

«Le projet est conçu pour minimiser les empreintes sur l’environnement et qui est aussi intéressant esthétiquement. On n’a pas beaucoup de passerelles de ce type à Montréal. Le coût du projet n’est pas énorme si on pense aux retombées à long terme sur l’environnement, la santé, la sécurité et la réduction du nombre d’automobiles en circulation», indique-t-il.

Une fois la nouvelle passerelle construite, les citoyens seraient à environ 27 minutes du centre-ville de Montréal.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *