Ahuntsic-Cartierville
20:30 14 avril 2020 | mise à jour le: 15 avril 2020 à 13:26 temps de lecture: 4 minutes

Pas de risque d’inondations à court terme

Pas de risque d’inondations à court terme
Photo: Amine Esseghir/Courrier Ahuntsic-Bordeaux-CartiervilleL’arrondissement Ahuntsic-Cartierville a commencé à installer des digues au bout de certaines rues, notamment la rue Crevier.

Malgré les pluies importantes de lundi, il n’y aurait pas de risque d’inondation à court terme selon la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM). Le niveau du lac des Deux Montagnes devrait monter de 10 à 15 cm d’ici jeudi, mais redescendra à cause des prévisions météo plus fraîches.

«La situation est sous contrôle et à la fin de la semaine, nous devrions voir les niveaux se stabiliser sur le lac Saint-Louis ou s’abaisser sur le lac des Deux Montagnes», indique le spécialiste hydraulicien de la CMM, Pierre Dupuis.

Le lac Saint-Louis est plus élevé que de coutume, car on cherche toujours à vider les Grands Lacs. Mais il demeure stable alors que les débits du lac Ontario sont ajustés, précise M. Dupuis.

Quant aux secteurs qui bordent la rivière des Prairies, dont Pierrefonds-Roxboro, L’Île-Bizard – Sainte-Geneviève et Ahuntsic-Cartierville, ils sont tributaires des conditions observées sur le lac des Deux Montagnes. Mardi, son niveau était à 23,6 m à la station de Pointe-Calumet.

«Il n’y a pas d’inquiétude à ce niveau. Les conditions actuelles n’indiquent pas de changements notables», souligne M. Dupuis.

Fonte printanière

La fonte des neiges a démarré au début mars, soit près de deux semaines plus tôt que l’année dernière, ce qui s’avère positif.

L’alternance de température sous zéro la nuit et au-dessus de zéro le jour, associée avec les précipitations fréquentes, ont contribué à une baisse graduelle de la neige au sol dans le sud du Québec. Une fonte rapide peut représenter un facteur pouvant mener à des inondations.

Pierrefonds-Roxboro

Même si le seuil d’inondation mineur est toujours atteint à Pierrefonds-Roxboro, la situation demeure stable selon l’arrondissement.

Des préparatifs ont débuté il y a un mois. Des pompes et des sacs de sable ont été entreposés. Des murets et des structures gonflables ont été achetés.

Il faudrait jusqu’à une quarantaine de pompes dans les rues de l’arrondissement pour contrôler l’eau selon le maire, Dimitrios (Jim) Beis. Plusieurs sont déjà installées.

L’Île-Bizard

À titre préventif, des palettes de sacs de sable ont été déposées à des endroits stratégiques à L’Île-Bizard – Sainte-Geneviève. Des digues et des équipements de protection (pompes, ballons, clapets et murets de béton) ont été installés dans les secteurs les plus à risque.

Une distribution préventive de palettes de sacs de sable se poursuit dans les secteurs les plus vulnérables.
Si les citoyens n’ont pas encore reçu de sacs de sable, c’est que l’emphase est actuellement mise sur les digues communes.

Sainte-Anne-de-Bellevue

La Ville de Sainte-Anne-de-Bellevue est passée en mode alerte le 9 avril, ce qui implique que les niveaux et débits d’eau sont mesurés toutes les deux heures.

La municipalité a récemment fait provision de sacs de sable ainsi que de dispositifs permettant d’éviter des refoulements d’égout.

Les résidences et commerces situés aux abords des lacs Saint-Louis et des Deux-Montagnes peuvent faire la demande pour recevoir jusqu’à quatre palettes de sable gratuitement.

Ahuntsic-Cartierville

L’arrondissement Ahuntsic-Cartierville a commencé le 11 avril à installer des murets temporaires sur le domaine public au bout de trois rues, soit Crevier, Olivier et Notre-Dame-des-Anges.

Il a également distribué plusieurs palettes de sacs de sable pour aider à monter des digues pour protéger les résidences.

Les employés de l’arrondissement ont amorcé la distribution de 45 palettes de sacs de sable (de 63 sacs chacune) auprès de 19 résidences afin de leur permettre d’ériger leurs propres murets temporaires pour protéger leur propriété.

Comme l’an dernier, ce sont deux (2) palettes de sacs (63 sacs par palette) qui sont distribuées par résidence visée.

Articles similaires