LaSalle
17:04 10 août 2020 | mise à jour le: 10 août 2020 à 17:13 temps de lecture: 3 minutes

Corvées de nettoyage dans 11 arrondissements

Corvées de nettoyage dans 11 arrondissements
Photo: GracieusetéLe programme Mission 100 tonnes a été lancé en 2018.

Le projet Mission 100 Tonnes, qui prévoit la tenue de 11 corvées de nettoyage dans chacun des arrondissements riverains de l’Île de Montréal, sera de retour cette année. La Ville de Montréal a voté une contribution de 25 000 $ la semaine dernière, qui couvrira l’ensemble des frais du projet.

La ville-centre s’engage également à soutenir le recrutement au sein des arrondissements, ainsi qu’à promouvoir dans ses réseaux les évènements de nettoyage organisés.

«Pour la Ville de Montréal, la protection des plans d’eau de la métropole est primordiale afin de permettre à la population de se réapproprier les berges et de profiter de cours d’eau propres et facilement accessibles», explique par voie de communiqué la mairesse Valérie Plante.

Mission 100 tonnes s’est donné pour mandat de réduire la présence de déchets, principalement le microplastique, dans les cours d’eau. Lancé en 2018, le projet avait pu compter sur la participation de sept arrondissements la première année. Les quatre autres arrondissements ayant accès à l’eau s’étaient joints au projet en 2019. Plus de cinq tonnes de déchets ont été ramassées.

Pour une troisième année consécutive, Mission 100 tonnes vise le nettoyage des berges du fleuve Saint-Laurent et de la rivière des Prairies.

Des nettoyages auront lieu dans les arrondissements riverains, soit Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, Ville-Marie, Verdun, LaSalle, Le Sud-Ouest, Lachine, Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles, Montréal-Nord, Ahuntsic-Cartierville, L’Île-Bizard–Sainte-Geneviève et Pierrefonds-Roxboro.

Déchets retrouvés

Les 11 nettoyages dans les différents arrondissements riverains devraient être réalisés d’ici la fin de l’automne.

«On veut faire un grand nettoyage un peu partout à Montréal. On veut vraiment mobiliser le plus grand nombre de citoyens», souligne le fondateur et chef de mission de Mission 100 tonnes, Jimmy Vigneux.

L’organisme ne s’est pas fixé d’objectif en termes de tonnage de déchets à enlever.

«D’année en année, on s’attend à avoir un peu moins de déchets. Souvent les très gros déchets ont été enlevés les années précédentes, indique-t-il. Les années qui suivent, on ramasse beaucoup plus de déchets comme du plastique à usage unique et compagnie alors c’est moins pesant, mais tout aussi important.»

Les verres à usage unique et les emballages de nourriture sont des items souvent retrouvés lors des corvées de nettoyage.

«On peut aussi trouver des seringues et toutes sortes de trucs. Il y a des lieux qui sont des anciens dépotoirs où on laissait beaucoup de métaux, que ce soit d’anciennes installations portuaires ou des endroits où les gens allaient carrément jeter leurs gros rebuts. Mais on en retrouve de moins en moins parce que ce sont des items qui ne reviennent pas», explique-t-il.

L’organisme soutiendra également des corvées parallèles organisées par des OBNL ou des citoyens sur le territoire montréalais.

Journée du fleuve

Cette année, Mission 100 tonnes prévoit également la Journée du fleuve, une corvée grand public à grande échelle organisée en partenariat avec le Regroupement des Éco-quartiers (REQ). On ignore pour le moment à quelle date cet évènement aura lieu.

Articles similaires