Ouest-de-l’Île

De l’art autochtone à la galerie Stewart Hall

L’œuvre de Christi Belcourt, This painting is a mirror Photo: Gracieuseté - Galerie Stewart

La galerie Stewart Hall à Pointe-Claire accueillera la 6e édition de la Biennale d’art contemporain autochtone, qui exposera les œuvres de neuf artistes visuels. L’exposition, qui prendra lieu du 7 mai au 19 juin, abordera la culture autochtone, et son lien avec la terre et la nature.

En utilisant divers techniques, les artistes invités lors de cette nouvelle édition de la Biennale d’art contemporain autochtone arborent les notions de la nature et des terres, chères aux peuples des Premières Nations.

Ainsi les artistes abordent les traditions autochtones, à l’instar de Carrie Allison, spécialisée dans l’art du perlage. Cette dernière utilise le médium pour représenter des plantes traditionnelles médicinales du nord-ouest vde l’Alberta. L’artiste Christi Belcourt centre également son art autour du perlage, mais qu’elle dérive en interchangeant les perles par des points de peinture, avec la création d’œuvres florales.

La sculptrice ayant grandi dans les contrées proches de l’Alaska, utilise le médium sculptural pour présenter des éléments de l’alimentation, tournant autour de la pêche, et des végétaux. Le thème de la terre nourricière est aussi repris dans la vidéo I was here de l’artiste Choctaw/Cherokee, Jeffrey Gibson, qui aborde les thèmes entourant la notion de territoire.

Enfin, l’artiste Julia Rose Sutherland exposera à l’extérieur de la galerie, en marquant le sol d’une cicatrice.

Les visiteurs pourront découvrir profiter de la biennale à la galerie Stewart Hall jusqu’au milieu du mois de juin.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de l’Ouest-de-l’île.

Articles récents du même sujet