Ouest-de-l’Île

Des initiatives montréalaises reconnues pour leur engagement climatique

paysage humanisé de L’Île-Bizard
Le paysage humanisé de L’Île-Bizard Photo: Archives Métro Média

La 16e édition du Gala du Conseil régional de l’environnement (CRE) de Montréal a récompensé plusieurs lauréats de la métropole qui se sont distingués par leurs initiatives pour la transition écologique. L’événement était organisé dans la foulée du Sommet Climat Montréal, qui avait lieu début mai.

Au total, six lauréats ont été sélectionnés parmi les 61 projets qui avaient été présentés devant le jury de cette nouvelle édition du Gala du CRE-Montréal.

Dans la catégorie corps publics, le projet Paysage humanisé de L’Île-Bizard porté par le Service des grands parcs, du Mont-Royal et des sports, a retenu l’attention du jury. Cette initiative a permis de nouveaux statuts de protection du patrimoine naturel de l’île.

Toujours dans la même catégorie, le Réseau express vélo (REV) Berri-Lajeunesse-Saint-Denis, du Service de l’urbanisme et de la mobilité de la Ville de Montréal, a également reçu une distinction. Ce premier axe du REV permet aux cyclistes de traverser en toute sécurité l’île du nord au sud, en passant par des lieux fréquentés comme la rue Saint-Denis et le marché Jean-Talon.

«Nous avons été très heureux que les projets du Réseau express vélo ainsi que le Paysage humanisé de L’Île-Bizard aient été honorés. Ce sont des gestes audacieux et nécessaires pour notre avenir et celui des générations futures que nous sommes fiers d’avoir concrétisées», s’est réjouie la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

En ce qui a trait aux institutions, le Centre de recherche en santé publique a été primé pour le projet Changer les règles du jeu – Projets pilotes de rues-écoles et ludiques à Montréal, qui vise à adapter certaines rues pour encourager la mobilité active et le jeu à l’extérieur pour les enfants.

Dans la catégorie OBNL, associations et coopératives, le lauréat est l’Écoquartier de Saint-Léonard, avec son corridor vert et nourricier, qui relie plusieurs milieux naturels entre eux.

La petite entreprise Arrivage a remporté un prix grâce à l’Opération dernière chance, qui permet aux producteurs de Laval de proposer leurs surplus de fruits et légumes à prix cassés, à des restaurants ou organismes.

Enfin, la dernière catégorie, Initiatives citoyennes, a salué le projet de Mobilisation 6600 Parc-nature MHM, qui milite pour la préservation des espaces verts de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve.

«Les projets récompensés sont des appels à l’audace, à l’innovation et à l’action pour l’ensemble de la collectivité montréalaise. Ils démontrent qu’il est possible d’agir concrètement à toutes les échelles pour la qualité et la résilience de nos milieux de vie», a souligné le directeur général du CRE-Montréal, Emmanuel Rondia.

Bourses et mentions spéciales

Un prix coup de cœur Culture et transition écologique a été attribué à Espace pour la vie, pour l’implantation de menus végétariens dans ses musées.

Des mentions spéciales ont également été remises. Les récipiendaires sont l’arrondissement de Saint-Laurent pour son Plan d’urgence climatique 2021-2030, la Ville de Montréal pour le projet Pleins feux sur le réemploi des têtes de feux circulation dans Rosemont–La Petite-Patrie, le Centre d’études et de recherches intersectorielles en économie circulaire (CERIEC) pour le Laboratoire d’accélération en économie circulaire du secteur de la construction, et la Société du parc Jean-Drapeau pour son Plan directeur de conservation, d’aménagement et de développement du parc Jean-Drapeau 2020-2030.

L’organisme Communauto a quant à lui remis deux bourses de 2500 $ à La roue libre et à la coopérative de solidarité Éconord.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de l’Ouest-de-l’île.

Articles récents du même sujet