Outremont & Mont-Royal

Un nouveau parti à Outremont pour les municipales

Céline Forget, Simon Latraverse et Jean-Marc Corbeil, les candidats du Parti Outremont..
Céline Forget, Simon Latraverse et Jean-Marc Corbeil, les candidats du Parti Outremont. Photo: Gracieuseté -Parti Outremont

Le Parti Outremont a annoncé son lancement ce mercredi 25 août, et présente trois candidats dans les districts électoraux de l’arrondissement. Le porte-parole du parti est le conseiller Jean-Marc Corbeil, qui avait été élu en 2017 avec l’Équipe Denis Coderre, puis exclu de la formation après une suspension de 45 jours pour cause de conflit d’intérêts.

Ce dernier se présentera pour le district Robert-Bourassa, dans lequel il siège actuellement. Il sera accompagné de l’ancienne conseillère Céline Forget qui posera sa candidature pour le district Joseph-Beaubien. Elle y avait d’ailleurs déjà été élue en 2009 et 2017.

Le troisième candidat du Parti Outremont est Simon Latraverse, qui se présentera pour le district Jeanne-Sauvé. Après avoir quitté quelques années Outremont pour exercer des fonctions de conseiller municipal à Varennes de 1976 à 1980, il est revenu dans l’arrondissement et s’y est impliqué, en s’opposant par exemple en compagnie d’un groupe de résidents à la fermeture d’une ruelle.

Selon le communiqué du Parti Outremont, les priorités se centreront autour du partage financier entre Outremont et la ville centre, la gestion des dépenses selon les besoins des citoyens, la protection de l’environnement et la démocratie municipale.

Le parti se distancie de Projet Montréal et d’Ensemble Montréal qu’il qualifie, «d’extrémisme idéologique et antidémocratique», et, pour le parti de Denis Coderre, d’«opportunisme clientéliste et populiste».

Articles récents du même sujet