Pointe-aux-Trembles & Montréal-Est
12:37 24 février 2021 | mise à jour le: 24 février 2021 à 12:38 temps de lecture: 3 minutes

Robert Coutu présente son équipe

Robert Coutu présente son équipe
Photo: Gracieuseté/Équipe CoutuRobert Coutu présente son équipe en vue des élections de novembre prochain.

Robert Coutu a présenté les candidats de l’Équipe Coutu en vue des élections de novembre prochain, à la Ville de Montréal-Est.

«Je n’ai jamais été aussi prêt et préparé aussi tôt, avec une si bonne équipe», affirme M. Coutu, huit mois avant le scrutin municipal.

Les six candidats au conseil municipal réunis sous la bannière Coutu allieront «la nouveauté et l’expérience»: deux conseillers se représenteront, tandis que quatre nouveaux noms joignent l’équipe.

Claude Marcoux, courtier immobilier, briguera un second mandat dans le District 3.  John Judd, pour sa part, briguera un troisième mandat au District 4. Il est également professionnel en gestion au gouvernement du Québec.

Jean-Paul Dahm, gestionnaire municipal en ressources humaines à la Ville de Montréal, sera candidat pour le poste de conseiller au District 1. Renaud Poissant, gestionnaire en commerce de détail, se présentera dans le District 2. Véronic Perron, seule femme de l’équipe et intervenante sociale, sera candidate du District 5. Robert Schloesser, entrepreneur et gestionnaire d’immeuble, se présentera pour le District 6.

Une équipe «déjà au travail»

Dressant un bilan positif de son dernier mandat malgré «une stagnation» dans le développement des projets depuis le début de la pandémie,  le maire se félicite d’avoir concrétisé les travaux du projet Broadway, la phase 1 de travaux du Centre récréatif Édouard-Rivet (CRER) ainsi que la réalisation de nombreux développements résidentiels sur le territoire.

La plateforme et les objectifs de l’équipe seront annoncés plus tard, mais le maire affirme que son équipe «est déjà au travail» et assure qu’elle «sera sur le terrain».

John Judd soutient que l’équipe continuera de «travailler au renouvellement du centre-ville» par le biais du développement immobilier. Véronic Perron ajoute pour sa part que «l’objectif commun de l’équipe» sera la satisfaction des citoyens.

Les impacts qu’aura la pandémie sur la santé mentale et les emplois des citoyens dans un futur mandat ne peuvent être écartés, soutient le maire. «Il y a des drames qui vont se vivre et on en est conscient.»

«La santé va devenir un enjeu important. Le mot d’ordre cette année va être le côté humain et le côté social…. Mais sans négliger l’économie et l’environnement», assure celui qui brigue un quatrième mandat à la mairie.

Articles similaires