Rivière-des-Prairies
16:42 6 octobre 2020 | mise à jour le: 6 octobre 2020 à 16:42 temps de lecture: 3 minutes

Hausse des crimes violents dans RDP en 2019

Hausse des crimes violents dans RDP en 2019
Photo: Anouk Lebel/Métro MédiaPlus de crimes contre la personne ont été rapportés au PDQ 45 en en 2019.

Les crimes contre la personne rapportés aux services policiers ont augmenté d’un peu plus de 30% en 2019 dans Rivière-des-Prairies, selon le dernier rapport annuel du SPVM.

Le Poste de quartier (PDQ) 45 en recensait 566, soit plus d’une centaine de plus que les deux années précédentes (433 en 2018 et 461 en 2017).

L’augmentation touche à la fois les voies de fait (264 en 2019 contre 217 en 2018), les agressions sexuelles(42 contre 28), les vols qualifiés (50 contre 37) et les autres infractions contre la personne (206 contre 144).

Quatre tentatives de meurtre sont par ailleurs survenues dans Rivière-des-Prairies en 2019, contre 6 en 2018. Aucun meurtre n’est toutefois survenu en 2019.

La mairesse préoccupée

La mairesse de RDP-PAT, Caroline Bourgeois, se dit préoccupée par cette augmentation des crimes contre la personne dans Rivière-des-Prairies.

Elle comprend que les gens du quartier soient inquiets, d’autant plus que la situation a évolué en 2020. Cinq événements de violence armée sont survenus en quelques mois, entre autres deux fusillades dans une même soirée en juillet.

«On voit une augmentation de la violence attribuable aux gangs criminalisées dans l’ensemble de l’Île, ce n’est pas quelque chose qui se concentre à Rivière-des-Prairies», nuance-t-elle toutefois.

Présence policière accrue

La présence policière a été accrue dans Rivière-des-Prairies à la suite des deux fusillades survenues en juillet et de la tentative de meurtre survenue le soir du 24 août.

«Des agents ont fait du porte-à-porte, ils ont été très présents dans les rues», indique Caroline Bourgeois. Elle ajoute avoir reçu plusieurs commentaires de citoyens rassurés par cette réponse des policiers.

Lors du conseil d’arrondissement de septembre, le commandant du PDQ 45, Éric Breton, avait mentionné prêter deux policiers à temps plein à l’équipe formée pour enquêter sur les groupes criminalisés dans l’est de Montréal.

Le SPVM a d’ailleurs formé une «équipe quiétude» en 2019 pour lutter contre les groupes criminels et les infractions liées aux armes à feu à la suite d’une augmentation de la violence armée sur tout le territoire montréalais en 2019.

Pas de déménagement du PDQ 45 en vue

La relocalisation du PDQ 45 n’est pas pour bientôt, puisqu’il reste encore quatre ans au bail entériné l’an dernier.

Chose certaine, la fusion avec un autre poste de quartier n’est pas envisagée.

«Pour moi, il a toujours été clair que le poste de quartier 45 doit rester dans Rivière-des-Prairies», a souligné la mairesse.

Articles similaires