Rivière-des-Prairies
12:42 2 septembre 2020 | mise à jour le: 4 septembre 2020 à 09:42 temps de lecture: 3 minutes

Incidents violents: les policiers sur le terrain à RDP

Incidents violents: les policiers sur le terrain à RDP
Photo: Archives Métro Média

Après quatre événements de violence armée en quatre mois dans Rivière-des-Prairies (RDP), le commandant du poste de quartier 45 se veut rassurant: ces incidents sont isolés et les policiers sont présents sur le terrain.

Le chef du PDQ 45, Éric Breton, a répondu aux questions des citoyens sur la violence et la criminalité dans le quartier lors de la séance du conseil d’arrondissement de RDP–PAT tenue par vidéoconférence le 1er septembre.

Après une relative accalmie due à la pandémie de COVID-19, quatre événements violents sont survenus depuis mai: une tentative de meurtre sur le boulevard Perras le 23 mai, deux fusillades survenues en une même soirée le 14 juillet et un homme blessé par balle dans son véhicule le soir du 24 août.

« Quand on regarde les statistiques de violence –agressions armées, les vols qualifiés –, c’est très calme. On a vraiment quelque chose de localisé aux groupes criminels organisés», a expliqué le commandant lors de la séance.

« Il n’y a pas d’augmentation de la criminalité en général. Ce sont des événements isolés [… ] des groupes criminalisés qui s’échangent des coups de feu. »

  • Éric Breton, chef du PDQ 45.

Cette forme de violence n’est pas limitée à Rivière-des-Prairies. Elle est aussi observée ailleurs à Montréal, notamment à Montréal-Nord et à Saint-Léonard, a ajouté le commandant.

Les policiers présents

Une équipe a été créée dans l’Est pour enquêter sur ce type de crime. Le poste 45 lui fournit deux policiers à temps plein en raison de son expertise dans ce domaine.

À la suite des deux fusillades survenues dans une même soirée, une opération de visibilité a été également été mise en place pour une période de deux semaines à Rivière-des-Prairies.

Depuis l’événement survenu fin août, le poste 45 déploie des policiers normalement affectés la nuit à la soirée. Des patrouilleurs à bicyclette circulent régulièrement dans le secteur.

Le commandant a aussi mentionné que le SPVM avait formé une « équipe quiétude » pour lutter contre les groupes criminels et les infractions liées aux armes à feu à la suite d’une augmentation de la violence armée en 2019.

Toute personne ayant des renseignements pouvant intéresser cette équipe peut communiquer avec le poste de quartier, le 911 ou encore Info-Crime Montréal, au 514-393-1133.

Articles similaires