Rivière-des-Prairies

Catherine Dagenais, reconnaissante envers ses pairs

Catherine Dagenais auteur compositeur interprète
Catherine Dagenais est la gagnante du concours Ma première place des arts dans la catégorie auteur compositeur interprète Photo: Gracieuseté/Geneviève Dagenais

Catherine Dagenais est la grande gagnante du prix auteur-compositeur-interprète de la 26e édition du concours Ma première place des arts. Un titre dont la récompense va au-delà de ses espérances lui permettant d’entamer un début de carrière de la meilleure des manières. Rencontre avec une artiste discrète et reconnaissante envers ses pairs.

La vie de cette jeune artiste québécoise est guidée par la musique depuis sa plus tendre enfance. Très jeune, elle pianotait déjà et grattait les cordes des guitares.

Plus tard, c’est un passage au cégep Marie-Victorin qui marquera un tournant important dans son parcours d’artiste.

Les cours de musique qui lui ont été enseignés ont beaucoup contribué à l’évolution de sa carrière et aussi influencé ses choix artistiques.

« Je dois reconnaître que les professeurs m’ont grandement aidée. Les cours auxquels j’ai assisté étaient concrets, qu’il s’agisse d’enregistrement, de production, de prise de son en studio, etc. C’était assez exceptionnel », se rappelle Catherine Dagenais.

Un aboutissement personnel enfin récompensé qui lui a valu de recevoir un chèque de 3000$, des cours de production musicale et une résidence de cinq jours au studio d’enregistrement B-12 à Valcourt entre autres.

« Ce concours est important et offre une belle visibilité médiatique. Je suis plutôt fière cette victoire », confie-t-elle se remettant tout doucement de ses émotions.

À profit

La jeune chanteuse compte bien mettre à profit ces prix et se perfectionner encore plus dans la réalisation de sa propre musique.

Notamment, ces cours supplémentaires de production musicale lui permettront d’enrichir ses connaissances. « L’enregistrement en studio, les arrangements, etc. sont une partie du processus de création qui me passionne », ajoute-t-elle tout enjouée de mettre à profit cette récompense.

À l’image de son premier album Mieux s’y voir – sorti en avril 2020 –, Catherine Dagenais prête une attention particulière aux arrangements de sa musique.

Les cuivres, les bois, trompette ou encore flûte, tous ces instruments l’inspirent. Ces derniers résonnent dans sa tête avant même de composer et d’écrire ses premiers mots.

« L’émotion me guide dans l’écriture. Je n’ai pas de processus en particulier, tout me vient en même temps lorsque je compose.»

Reconnaissance

Cette passion pour les arrangements et le processus de création musicale elle la doit en partie à ses professeurs du cégep Marie-Victorin et à l’expérience de sa finale au Festival international de la chanson de Granby en 2016.

« L’enregistrement de mon premier mini-album cette année a été une expérience très enrichissante et m’a permis de m’initier à l’enregistrement studio. »

Tellement satisfaite de ces cours, que la jeune artiste a même fait une année de plus et a intégré un atelier lyrique.

« Le professorat est unique. L’enseignement est personnalisé et c’est beaucoup d’encouragement de leur part. J’ai même participé à un stage d’écriture. »

Sa professeure de chant de l’époque, Mme Josée Caron, se rappelle la « grande culture musicale de la chanteuse, assez rare pour une élève de 17 ans. C’est une musicienne complète qui attache une grande attention à l’écriture des textes avec qui j’ai eu beaucoup de plaisir à travailler. »

Désormais l’artiste musicale à toutes les armes en main pour s’adonner à l’écriture et l’enregistrement de son futur album qu’elle débutera à l’automne. Mais pour l’instant, elle se concentre sur les spectacles pour lesquels elle est programmée cet été.

« Le Festival de la chanson de Tadoussac est un honneur et un immense privilège pour moi. Au fond de moi, j’espérais y être programmée ! », avoue-t-elle en souriant.

Prochainement, c’est vers la musique à l’image qu’elle se dirige. Son approche artistique d’arrangements musicaux est en adéquation parfaite avec ce style d’art visuel qu’elle affectionne particulièrement.

Articles récents du même sujet