Rivière-des-Prairies
14:30 16 juillet 2021 | mise à jour le: 16 juillet 2021 à 16:07 Temps de lecture: 3 minutes

Une fête qui fait du bien dans Rivière-des-Prairies

Une fête qui fait du bien dans Rivière-des-Prairies
Photo: Gracieuseté/Carlo VaranoLa fête à RDP après la victoire de l'italie en coupe d'europe de soccer

Entre 4000 et 5000 personnes ont fêté la victoire de l’Italie en coupe d’Europe dans les rues de Rivière-des-Prairies. Les couleurs vert, blanc et rouge ont inondé le quartier le 11 juillet, dans la joie et la bonne humeur. Un exemple de festivités qui pourrait inspirer les futures fêtes de quartier.

L’Italie, c’est aussi Rivière-des-Prairies. Musique, danse, klaxons, bonne bouffe et drapeaux géants. Tous les ingrédients étaient réunis pour une fête digne de ce nom.

La joie sur les visages était évidente, témoignant d’un sentiment de liberté et de renouveau après une année de confinement et de pandémie. La célébration a marqué les esprits et surtout l’histoire du quartier.

«Ce que j’ai le plus apprécié, c’est un sentiment de solidarité et de positivité avec les citoyens de Rivière-des-Prairies que nous n’avons pas vu depuis longtemps», exprime Théo Vecera, directeur des programmes au centre jeunesse de Don Bosco.

Ce jour-là, tout le monde était italien et «c’était beau à voir», s’exclame une supportrice. Élus, citoyens, policiers: tous ont chanté et fêté ensemble la victoire et avant tout la communion de tout un quartier.

Une autre fête à Rivière-des-Prairies?

Et si cette grande fête de quartier n’était que la première d’une longue série? C’est le souhait des organisateurs de l’évènement.

Si cette fête «non réglementaire» a été autorisée la journée même de la victoire, c’est parce que l’évènement était devenu viral.

«Maintenant nous devons avoir l’accord officiel de la ville pour mettre en place un prochain évènement», a déclaré Stevie Vecera, DJ et promoteur de la fête de quartier, à Métro.

Une fête plus ambitieuse cette fois-ci, avec des camions de bouffe et des jeux pour enfants, d’ici la fin de l’été voire début automne.

Si la place et le jour ont été déjà trouvés, il reste néanmoins que l’arrondissement doit donner son autorisation et le permis.

«L’annonce de l’évènement a fait l’effet d’une bombe. Si le projet n’aboutit pas, les gens risquent d’être déçus», prévient le promoteur.

«Ce que nous avons tous vu dimanche dernier est le vrai visage de Rivière-des-Prairies, partage Théo Vecera. Toutes les cultures et langues réunies à l’unisson pour célébrer un esprit communautaire que nous n’avions pas vu depuis très longtemps. J’espère que nous pourrons voir cette énergie plus régulièrement!»

Articles similaires