Montréal
17:50 14 juillet 2020 | mise à jour le: 14 juillet 2020 à 18:23 temps de lecture: 3 minutes

«Solidaire avec la Plaza St-Hubert», une campagne pour aider les commerçants

«Solidaire avec la Plaza St-Hubert», une campagne pour aider les commerçants
Photo: Zoé Magalhaès / Journal de RosemontLa moitié sud de la Plaza St Hubert est encore en travaux.

Encore en plein travaux, la Plaza St-Hubert lance une campagne de financement participatif. Son but, soutenir ses commerçants ainsi que plusieurs organismes communautaires de la Petite-Patrie.

Sur le même modèle que la campagne participative de la Promenade Masson, «Solidaire avec la Plaza St-Hubert» fonctionne avec un système de bons d’achat. En dépensant 20$, le donateur recevra un bon d’achat de 30$ à dépenser chez un des 120 commerçants participants. Il verra ainsi son don bonifié de 10$ par la Ville de Montréal.

Pour chaque don de 20$ et plus, Desjardins donnera aussi 20$ qui reviendront à plusieurs organismes communautaires «de première ligne». Très investis depuis le début de la crise, les trois organismes sélectionnés pour participer à cette campagne sont le Centre de ressources et d’action communautaire de La Petite-Patrie, l’Écoute Entraide et Comité logement de la Petite-Patrie.

«Cette campagne représente une opportunité unique et collective pour soutenir nos commerces locaux. Les clients manifestent leur fidélité par un geste solidaire qui a une grande signification pour eux», a déclaré Mike Parente, directeur général de la Société de développement commercial (SDC) de la Plaza St-Hubert.

La SDC fait ainsi appel à la solidarité de tous. Elle espère récolter un montant de 75 000 $ d’ici au 13 août 2020. Pour atteindre cet objectif, elle déploiera sa campagne sur le site québécois La Ruche spécialisé dans le financement participatif.

L’avancée des travaux

En plus des difficultés liées à la crise sanitaire, les commerçants de la Plaza Saint-Hubert doivent aussi composer avec le chantier en cours. Mais, malgré le retard accumulé, les travaux ont pu reprendre en mode «accéléré» tel que le demandait la SDC.

Lors du dernier conseil d’arrondissement de Rosemont―La Petite-Patrie, François Limoges, conseiller du district Saint-Édouard, a d’ailleurs salué les efforts réalisés dans ce sens.

«Comme partout au Québec, les chantiers ont été fermés pendant sept semaines à cause de la COVID. Malgré tout, l’entrepreneur a repris de la vitesse et a rattrapé cinq semaines sur sept. Il ne finira donc que deux semaines en retard par rapport à l’échéancier initial ce qui est significatif», a-t-il souligné.

M. Limoges en a aussi profité pour inviter les résidents du quartier à se rendre sur l’artère. Il les encourage à profiter notamment du tronçon situé entre Saint-Zotique et Jean-Talon où les travaux sont «pratiquement terminés».

Articles similaires