Rosemont
16:36 18 novembre 2020 | mise à jour le: 18 novembre 2020 à 16:36 temps de lecture: 3 minutes

Le Dr Pierre Labelle récompensé pour sa carrière en ophtalmologie

Le Dr Pierre Labelle récompensé pour sa carrière en ophtalmologie
Photo: GracieusetéLe Dr Pierre Labelle aux côtés de la Dre Isabelle Hardy, directrice du département d'ophtalmologie de l'HMR.

Le Dr Pierre Labelle, spécialiste des yeux, s’est vu décerné le Prix d’excellence du Collège des médecins du Québec. Outre son rôle important au sein de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont (HMR), c’est aussi à lui que l’on doit le port obligatoire de visières de protection au hockey.

Tout juste retraité après presque 50 ans de pratique, le Dr Labelle a notamment œuvré dans le domaine de la médecine préventive dès la fin des années 1970.

«Au début de ma carrière, j’ai été surpris par la quantité de blessures oculaires liées au sport et aux accidents domestiques. J’ai donc entrepris d’étudier les causes de ces blessures», raconte-t-il.

Constatant que beaucoup de ces blessures pourraient être évitées, le Dr Labelle et ses collaborateurs mettent en place une vaste campagne de sensibilisation. Cette campagne cible notamment la pratique du hockey et encourage fortement le port d’un protecteur facial ou, a minima, d’une visière.

Grâce à ces efforts, la ville d’Outremont sera la première ville au Québec à rendre obligatoire ce type de protection. L’effet s’en fait vite ressentir puisque le nombre de blessures oculaires liées au sport diminue.

«J’étais loin d’imaginer qu’un jour, porter une protection faciale deviendrait la norme au sein de la Ligue nationale, se souvient Dr Labelle. Cela dit, il faut continuer à faire de la prévention pour éviter les accidents encore trop nombreux.»

Au cœur de l’HMR

En parallèle de ce travail de prévention, le Dr Labelle se consacre aussi à la fois à la pratique de la médecine et à la recherche dans le domaine de l’ophtalmologie.

Il participe notamment à des recherches qui permettront de faire d’importantes avancées dans la manière de soigner la dégénérescence maculaire. Il sera également directeur du département d’ophtalmologie de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal où il crée un important fond de recherche.

D’autre part, il pratique de nombreuses opérations des yeux, entre autres pour la pose d’implants rétiniens, lesquels améliorent la perception visuelle de ses patients.

«L’oeil est un petit organe très complexe qui a une très grande importance pour les patients. J’ai toujours été fier de pouvoir les aider et j’ai reçu beaucoup de reconnaissance de leur part tout au long de ma carrière», témoigne le Dr Labelle.

Son travail est indissociable de l’évolution de l’HMR où il a été chef du département d’ophtalmologie pendant une douzaine d’années. Entouré d’une «équipe extraordinaire», le Dr Labelle développe le Centre Michel-Mathieu, reconnu à l’international comme un institut d’excellence en matière d’ophtalmologie.

Bien qu’il n’y travaille plus aujourd’hui, le Dr Labelle espère voir renaître l’HMR de ses cendres. Il rêve même de le voir se transformer, pourquoi pas, en «CHU de l’est» où un pavillon d’ophtalmologie aurait bien sûr sa place.

En attendant, il se réjouit de voir son travail reconnu par ses pairs et se dit fier de son parcours.
«Pour moi, recevoir le Prix d’excellence du Collège des médecins, c’est un immense honneur. J’ai reçu la nouvelle avec surprise et beaucoup d’émotion», confie-t-il.

Articles similaires