Rosemont
12:01 15 mars 2021 | mise à jour le: 15 mars 2021 à 16:30 temps de lecture: 2 minutes

Terrasses et food trucks au menu dans Rosemont–La Petite-Patrie

Terrasses et food trucks au menu dans Rosemont–La Petite-Patrie
Photo: Zoé Magalhaès / Métro MédiaLes terrasses seront encore gratuites cet été pour les commerçants.

Les options pour manger en extérieur devraient être nombreuses cet été dans Rosemont–La Petite-Patrie. Les permis de terrasse seront gratuits cette année encore et plusieurs emplacements seront dédiés aux food trucks à travers l’arrondissement.

Pour permettre aux restaurateurs de s’adapter au contexte de la pandémie, l’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie a décidé de rendre gratuits les permis de terrasses sur le domaine public.

Cette mesure qui avait déjà été mise en place en 2020 vise à «appuyer la relance de l’industrie de la restauration sur le territoire», précise le chargé de communication de l’arrondissement, Samuel Dion.

Alors que les élus du Plateau-Mont-Royal proposaient de prolonger certains permis de terrasses pour qu’ils soient valables à l’année longue, ce ne sera pas le cas dans Rosemont–La Petite-Patrie. La période d’exploitation des cafés-terrasses ne sera pas étendue. Elle ira donc du 1er mai au 31 octobre.

Food trucks

Les événements de cuisine de rue seront toutefois encouragés, «toujours dans l’objectif de soutenir le secteur de la restauration, mais aussi d’offrir aux citoyens et citoyennes une expérience culinaire urbaine et de qualité pendant la période estivale», souligne M. Dion.

Du 9 mars au 31 octobre, la présence de food trucks sera autorisée à six emplacements de l’arrondissement.

On retrouvera ainsi des camions de cuisine aux parcs Père-Marquette, Lafond, Jean-Duceppe, ainsi qu’au parc des Locomotives. Mais ils seront également autorisés aux abords de l’église Saint-Jean-Vianney et près des bureaux des Industries Capitol.

Cette décision de l’arrondissement va dans le sens des recommandations de l’Association des restaurateurs de rue du Québec et fait suite au succès que les food trucks ont rencontré l’été passé.

«La saison dernière, l’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie a représenté la moitié du total des sorties des camions de cuisine de rue à Montréal», explique M. Dion.

Articles similaires