Rosemont
18:35 12 août 2015 | mise à jour le: 12 août 2015 à 19:00 Temps de lecture: 2 minutes

François Limoges devient le numéro 2 de l’Opposition officielle

François Limoges devient le numéro 2 de l’Opposition officielle
Photo: Archives TC Media

François Limoges, le conseiller du district Saint-Édouard dans l’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie, a été nommé, mercredi, leader adjoint de l’Opposition officielle à l’hôtel de Ville de Montréal, par le chef intérimaire de Projet Montréal, Luc Ferrandez.

Il secondera Émilie Thuillier, conseillère d’Ahuntsic-Cartierville, nommée leader parlementaire en remplacement de Marc-André Gadoury, conseiller d’Étienne-Desmarteau, qui a claqué la porte du parti, la semaine dernière, pour rejoindre les rangs du maire Denis Coderre.

«C’est une belle marque de confiance et un beau titre», a indiqué M. Limoges en réaction à sa nomination.

Le conseiller de La Petite-Patrie aura pour mission de remplacer Mme Thuillier pendant ses absences, lors des conseils municipaux de Montréal. Il sera alors le porte-voix de Projet Montréal.

Tirer un trait sur Marc-André Gadoury
À la suite du départ de son ancien collègue de Rosemont–La Petite-Patrie, M. Limoges avait confié au Journal de Rosemont–La Petite-Patrie que M. Gadoury pouvait être remplacé «au pied levé par n’importe qui de l’équipe» de Projet-Montréal.

«Émilie va ajouter du contenu. Avec elle, ce ne sera pas que du spectacle. Je suis très fier de travailler à ses côtés. Cela va faire une belle équipe», a-t-il ajouté.

Selon lui, sa collègue d’Ahuntsic-Cartierville est «un modèle de ce que devrait être la politique à Montréal» et est celle qui maîtrise le mieux les dossiers «tous partis confondus, incluant le maire Denis Coderre».

Le prochain conseil municipal se tiendra le 17 août.

Articles similaires