Rosemont

Un trophée d’excellence pour l’école secondaire Père-Marquette

Photo: Collaboration spéciale

L’école secondaire Père-Marquette a remporté le trophée de l’école qui a le plus contribué au développement du sport à Montréal lors du gala d’excellence régional du réseau des sports étudiants du Québec (RSEQ).

Lors de la 12ème édition du gala d’excellence du RSEQ-Montréal le 9 mai dernier, l’école secondaire Père-Marquette faisait partie des 134 finalistes et est sortie vainqueur dans l’une des 29 catégories.

Ce succès, dans la catégorie « l’école secondaire qui a le plus contribué au développement des activités physiques et sportives dans son milieu », vient couronner trois années d’efforts de la part de l’établissement dans la promotion du sport.

« Ce prix est une grande fierté pour l’école. Cela montre que nous répondons à un besoin, celui de pratiquer des activités sportives. Mais, c’est aussi l’école publique qui est valorisée à travers ce trophée » confie Martin Lewis, directeur de l’école.

Entre 2013 et aujourd’hui, le nombre d’équipes sportives a doublé, passant de 13 à 27. L’école a même réussi à tripler ses équipes féminines. Avec seulement trois en 2013, elle en compte neuf cette année. Sur 1050 élèves du secondaire, 303 sont des athlètes- étudiants.

Des chiffres éloquents pour un établissement qui a fait du sport une de ses priorités depuis plusieurs années avec la mise en place de différents programmes dont la participation à la course Fille Active depuis 2013. Cette année, elles seront près d’une centaine d’élèves de l’école Père-Marquette à courir le 5kms au parc Maisonneuve le 24 mai prochain.

Faire bouger les filles est une véritable satisfaction pour Céline Lapointe, technicienne en loisirs de l’établissement et au cœur de ce développement.
« Les filles âgées de 12 à 17 ans sont une clientèle qui bouge moins que les garçons. Pourtant faire du sport est bon pour la concentration et la santé. Développer le sport, c’était aussi faire en sorte que les filles s’impliquent davantage », témoigne-t-elle.

La réussite de l’école secondaire Père-Marquette s’explique également par une implication grandissante des enseignants, mais surtout des élèves.

« Faire partie d’une équipe scolaire, c’est développer leur sentiment d’appartenance » estime Mme Lapointe.

Autre particularité, l’école se distingue par le nombre de disciplines pratiquées. Elle est véritablement multisports. Et cela se traduit dans les résultats sportifs : neuf bannières en deux ans, dans des sports tels que le basketball, le soccer, le volley-ball ou encore le Hockey cosom.

C’est même la seule école publique de la CSDM à avoir une équipe de natation.

Articles récents du même sujet