Saint-Laurent
10:44 20 janvier 2020 | mise à jour le: 20 janvier 2020 à 10:48 temps de lecture: 2 minutes

Une pétition pour autoriser les abris temporaires à Saint-Laurent

Une pétition pour autoriser les abris temporaires à Saint-Laurent
Photo: Nouvelles Saint-Laurent News – Laurent LavoieUn règlement interdit les abris temporaires à Saint-Laurent.

Une pétition pour permettre l’installation des abris temporaire a été lancée à Saint-Laurent, qui se trouve parmi les rares arrondissements à Montréal, comme LaSalle, à les interdire.

«C’est une écœurantite plus qu’aigüe de voir son arrondissement qui n’est pas de son temps, qui n’est pas de son époque, dit l’instigateur de la pétition François Maranda, qui réside dans le secteur Bois-Franc depuis trois ans.  C’est d’un ridicule consommé qu’on insiste encore à interdire ça.»

Une fois que les signatures recueillies, M. Maranda a l’intention de se présenter au conseil d’arrondissement pour faire valoir sa position auprès des élus.

Casse-tête

Lui comme sa femme travaillant à temps plein, dégivrer et déneiger les voitures empiète sur les activités familiales, plaide M. Maranda qui a déboursé cet hiver 700$ pour employer un déneigeur.

Habitant à la frontière de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville, où les abris temporaires sont autorisés, M. Maranda voit certains de ses voisins en posséder.

«Je vais tenter de rejoindre le plus de citoyens possible dans l’arrondissement et on va voir ce que ça va donner», ajoute M. Maranda.

Celui qui mène une carrière d’acteur dit avoir eu une longue discussion avec le maire Alan DeSousa, sans toutefois avoir retiré d’arguments clairs expliquant le maintien de ce règlement.

À LaSalle, l’administration de Manon Barbe justifie pour sa part sa règlementation par des raisons de sécurité et d’esthétisme.

Au moment de publier, la pétition avait déjà recueilli plus d’une centaine de signatures.

L’arrondissement n’a pas retourné nos demandes d’entrevue.

Articles similaires