Saint-Laurent
17:06 22 janvier 2020 | mise à jour le: 22 janvier 2020 à 17:06

La pièce «Bâtardes» présentée à la salle Émile-Legault

La pièce «Bâtardes» présentée à la salle Émile-Legault
Photo: Gracieuseté – Jules BédardJade Barshee considère que la pièce a été bien accueillie par le public.

La pièce Bâtardes transportera les Laurentiens entre la réalité et l’imaginaire dans ce qui se définit comme une quête identitaire des sœurs Chloé et Jade Barshee, nées d’une mère québécoise et d’un père tibétain.

«C’est vraiment une pièce qui parle de l’identité culturelle et de la découverte des multiples identités qui peuvent nous habiter», résume Jade Barshee, qui est l’auteure du texte.

Les récits d’aventure et les anecdotes intégrés dans la pièce sont inspirés de faits vécus par les deux sœurs, qui ont des rôles d’interprètes avec Mathieu Beauséjour.

Bâtardes a par ailleurs sa touche de poésie qui se caractérise par de longs monologues, mais entre également dans la fiction avec l’apparition d’un monstre aux apparences d’un imposant animal poilu à cornes, qui personnifie notre alter ego.

Les sœurs Barshee, qui sont derrière la mise en scène, ont mis plus de deux ans pour pondre ce projet qui a finalement vu le jour 2018.

«On découvrait les thématiques qui entourent le spectacle, notre histoire familiale et personnelle, souligne Jade Barshee. Le questionnement, la réflexion a été faite, maintenant on la partage avec le public.»

Il s’agissait de la première production de leur boîte Théâtre Everest fondée en 2016.

28 janvier, 19h30, à la salle Émile-Legault du cégep de Saint-Laurent (613, avenue Sainte-Croix)

Articles similaires