Saint-Laurent
15:16 6 mai 2020 | mise à jour le: 6 mai 2020 à 15:16 temps de lecture: 3 minutes

21 décès au Centre d’hébergement de Saint-Laurent

21 décès au Centre d’hébergement de Saint-Laurent
Photo: Métro Média - Laurent LavoieLe taux d’infection chez les 147 résidents du Centre d’hébergement de Saint-Laurent s’élève à 54%, selon les plus récentes observations des militaires.

La situation semble se détériorer au Centre d’hébergement de Saint-Laurent, ce qui a forcé le gouvernement à envoyer la semaine dernière 27 militaires pour soutenir le personnel soignant.

L’établissement a été ciblé par les autorités sanitaires puisque les résidents ont des troubles d’errance ainsi que de comportement et nécessitent une surveillance accrue, indique la porte-parole du CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal, Séléna Champagne.

Selon la dernière mise à jour du ministère de la Santé datant du 4 mai, on recensait au moins 60 cas confirmés de coronavirus et 21 décès, soit huit de plus que la semaine dernière.

Préparation

Le CHSLD du boulevard de la Côte-Vertu est parmi les huit nouveaux centres où sont déployés 400 soldats. Mercredi passé, ils ont été formés par une quinzaine d’instructeurs de la Croix-Rouge au Collège d’Ahuntsic.

«Cela permet aux soldats d’avoir le même langage et les mêmes façons de faire que le personnel médical», indique Michèle Mercier, directrice prévention et sécurité à la Croix-Rouge, précisant que le but n’est pas de former des préposées aux bénéficiaires en accéléré.

Les militaires ont appris comment bien revêtir blouse, masque, visière, en plus de comment donner à manger ou à boire à un patient. «Même si cela semble simple, on leur apprend aussi comment bien se laver les mains», relève Mme Mercier.

Ce personnel, qui sera en appui aux infirmières et aux médecins, pourra aussi signaler des problèmes, comme des plaies de lit caractérisées par des rougeurs sur les jambes des bénéficiaires, notamment.

«On leur donne aussi des notions de PDSB, c’est-à-dire comment déplacer une personne du lit pour la mettre de façon sécuritaire sur un fauteuil roulant sans se blesser, par exemple», souligne la directrice.

Les membres des Forces armées canadiennes, qui seront présents dans 13 établissements pour aînés, seront appelés à servir des plateaux-repas ainsi que distribuer des lingettes humides pour libérer les soignants de certaines tâches.

Avec la collaboration d’Amine Esseghir

Établissements soutenus

Nouveaux déploiements

  • Centre de soins prolongés Grace Dart
  • CHSLD Reine-Elizabeth
  • Résidence Berthiaume-Du Tremblay
  • CHSLD Vigi de Mont-Royal
  • CHSLD des Floralies-De-Lasalle
  • Centre d’hébergement de Saint-Laurent
  • CHSLD Argyle
  • CHSLD Benjamin-Victor-Rousselot

Déploiements précédents

  • Manoir de Verdun
  • Centre d’hébergement Yvon-Brunet
  •  CHSLD Hôpital Sainte-Anne
  •  CHSLD Valeo de Saint-Lambert
  •  CHSLD Val-des-Arbres

Articles similaires