Saint-Laurent
13:36 1 juin 2020 | mise à jour le: 1 juin 2020 à 14:48 temps de lecture: 3 minutes

La salle Émile-Legault fait face à l’inconnu

La salle Émile-Legault fait face à l’inconnu
Photo: Gracieuseté – Cégep de Saint-LaurentD’importants travaux sont à l’étude pour moderniser la salle qui devait être occupée pendant au moins 140 jours en 2020.

Alors que l’avenir de la culture, particulièrement les lieux de diffusion, repose sur plusieurs points d’interrogation, la salle Émile-Legault du cégep de Saint-Laurent, dont la popularité était en pleine ascension, devra faire face à une vague de changements dans les mois, voire les années à venir.

«Chaque milieu des arts de la scène est en train de développer ses propres plans, ses propres approches», dit le responsable de la salle, Mathieu Héroux.

Le gouvernement a annoncé lundi que le déconfinement des arts de la scène pourrait avoir lieu dès le 24 juin.

Toujours dans l’inconnu quant à une date possible du retour des activités, la salle Émile-Legault pourrait temporairement changer de vocation à la rentrée, tout dépendant des développements de la crise sanitaire.

«En musique, on a un gros programme, ça se peut que la salle serve, mais tout ça est en discussion», cite en exemple M. Héroux.

Des projets de rénovation sont aussi à l’étude. Le cégep veut faire la réfection de la scène et espère améliorer l’acoustique des parois.

«C’est une salle pluridisciplinaire. C’est difficile de plaire à tout le monde. On essaie de plaire autant à la musique, la danse qu’au théâtre», indique M. Héroux.

Achalandage

Un plan triennal a été lancé en 2018 pour augmenter le taux de fréquentation.

Avec les événements de groupes artistiques et de l’arrondissement, il était prévu qu’Émile-Legault soit occupée entre 140 et 180 jours cette année. Cela devait monter à 220 en 2022.

«On avait des trucs de bookés jusqu’au mois de septembre qui ont été repoussés en janvier», déplore M. Héroux.

«On fait office de Maison de la culture dans l’arrondissement Saint-Laurent.» — Mathieu Héroux, gestionnaire de la salle Émile-Legault

Plusieurs événements comme les célébrations du 15e anniversaire de la Fondation du cégep et la résidence de l’Orchestre de jeux vidéo – qui pourrait y filmer des représentations sans public pour les présenter sur les réseaux sociaux– ont été remis ou interrompus.

Le service de billetterie de l’établissement travaille de son côté sur la conception d’une salle de spectacle virtuelle.

Le cégep songe de son côté à créer des groupes sur les réseaux sociaux pour diffuser des numéros d’étudiants, que ce soit pour des monologues de théâtre, des solos de guitare ou de pianos.

Centre des loisirs

Outre la salle Émile-Legault, le Centre des loisirs sur la rue Grenet accueille habituellement de nombreux événements et ateliers culturels. Là aussi, il est trop tôt pour savoir ce qui attend l’établissement. «Notre programmation culturelle, telle qu’on la connaît, ne pourra évidemment pas être présentée en raison des consignes de la Direction de la santé publique. Nous réfléchissons actuellement aux diverses alternatives», fait savoir l’arrondissement Saint-Laurent.

471

La salle Émile-Legault du cégep de Saint-Laurent compte 471 sièges.

Articles similaires