Ahuntsic-Cartierville
11:00 9 juillet 2020 | mise à jour le: 9 juillet 2020 à 15:11 temps de lecture: 3 minutes

Apprivoiser les moustiques durant la période estivale

Apprivoiser les moustiques durant la période estivale
Photo: Gracieuseté/123RFLaisser des contenants avec de l’eau dans sa cour arrière, par exemple, favorise la reproduction des moustiques.

Ils nous guettent et nous font parfois perdre patience, surtout à la brunante. Mais dites-vous que les moustiques choisissent bien leur proie avant de les attaquer. Survol.

Ce sont les femelles qui nous tournent autour ayant besoin des protéines dans le sang pour permettre à leurs œufs de se développer. Elles sont attirées par le mouvement, les formes et la radiation infrarouge, soit la chaleur, ainsi que le gaz carbonique produit par la respiration.

«Il y a notre chimie personnelle, soit notre sueur, l’ammoniaque, ce qui émane de notre corps, qui aura un effet attractif. C’est ce qui va faire que ça varie d’une personne à l’autre. On émet tous les mêmes substances, mais pas les mêmes quantités», indique Marjolaine Giroux, entomologiste à l’Insectarium de Montréal.

Contrairement à certaines croyances populaires, rien n’a été démontré scientifiquement que la consommation de bananes et d’autres fruits sucrés ou quelconques types de parfum serviraient d’appât pour ces insectes.

Reproduction

Plusieurs facteurs météorologiques ont des impacts directs sur la densité de moustiques dans l’environnement. «Normalement, quand les espèces émergent au printemps, s’il y a beaucoup d’eau, certaines vont pouvoir se reproduire rapidement et il y aura d’autres générations», explique Mme Giroux.

Par exemple, en comparaison à l’année passée, il y a jusqu’à maintenant eu plus de temps chaud et sec ainsi que moins précipitations dans le Grand Montréal, remarque Mme Giroux. «Les moustiques vont se reproduire dans l’eau stagnante, pas dans l’eau douce comme les rivières», précise l’entomologiste.

Mais difficile d’établir qu’un territoire a une densité plus forte qu’un autre. «Si vous comparez par exemple Montréal à la Côte-Nord, il y a effectivement plus de moustiques là-bas, parce qu’il y a plus de plans d’eau, l’habitat est beaucoup plus favorable […], mais je ne peux pas vous dire que scientifiquement il y a une différence», insiste Mme Giroux.

Trucs

L’ultime question demeure: comment les garder loin de nous?

Il faut éviter de porter des vêtements foncés et opter pour des teintes plus pâles, comme le beige. Pour limiter les morsures, il est recommandé de porter les bas par-dessus les pantalons et d’avoir des manches longues. L’utilisation de produits contenant du DEET, un produit chimique qui se trouve dans des articles que l’on peut trouver sur le marché, aide à les éloigner.

Lexique

Les moustiques appartiennent à la famille Culicidae. Il s’agit d’insectes n’ayant qu’une paire d’ailes, contrairement à la plupart qui en ont quatre. Les moustiques ont par ailleurs un corps frêle avec de longues antennes.

300

Selon les espèces, une femelle peut pondre entre 50 et 300 œufs sur quelques heures ou plusieurs jours.

Articles similaires