Saint-Laurent

Série de meurtres: un suspect a été abattu

Un suspect a été abattu ce matin dans un motel dans l’arrondissement de Saint-Laurent. Photo: Olivier Boivin - Métro

Un suspect a été abattu ce matin dans un motel, en lien avec trois meurtres à Montréal et à Laval, par les forces de l’ordre, dans l’arrondissement de Saint-Laurent, indique le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Le suspect, âgé de 26 ans, a perdu la vie lors d’une intervention policière vers 7h, dans un motel situé sur le boulevard Marcel-Laurin, précise Emmanuel Couture, agent relationniste du SPVM.

Dans un second temps, l’enquête a été confiée au Bureau des enquêtes indépendantes (BEI). Sur place, le suspect était en possession d’une arme à feu. «Des coups de feu auraient été tirés. L’homme aurait été atteint par au moins un projectile», confirme le BEI.

Olivier Boivin – Métro

Le décès du jeune homme, dont l’identité n’a pas été dévoilée, a été constaté sur les lieux du drame. «Il est le seul suspect dans trois meurtres séparés qui ont eu lieu mardi et mercredi. La menace a été neutralisée», assure la Sûreté du Québec (SQ).

Trois meurtres en deux nuits

Mardi soir, deux homicides ont eu lieu à Montréal, dans les arrondissements de Saint-Laurent et d’Ahuntsic-Cartierville.

Le premier homicide s’est déroulé sur le boulevard Jules-Poitras, à Saint-Laurent, d’après le SPVM. Les policiers, qui ont reçu un appel vers 21h45 concernant des coups de feu, ont découvert un homme, âgé de 64 ans, blessé par balle au haut du corps. Son décès a été constaté sur place, précisent les forces de l’ordre.

Le SPVM a ensuite été appelé vers 22h50 pour des coups de feu sur la rue Meilleur, dans Ahuntsic-Cartierville. Les policiers ont découvert un homme âgé de 48 ans, blessé par balle au haut du corps. Son décès a été constaté sur place.

L’une des deux victimes, André Fernand Lemieux, était le père du boxeur David Lemieux, a confirmé le sportif sur ses réseaux sociaux.

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a exprimé hier en fin de journée son soutien aux familles et proches des victimes, sur Twitter.

La mairesse de Montréal a également souligné le travail des policiers ce matin, sur Twitter.

Mercredi soir, un troisième homme dans la vingtaine a été abattu à Laval-des-Rapides, d’après la SQ. Son décès a été constaté sur place.

«Les trois homicides survenus à Montréal et à Laval nous ont tous horrifiés. Nous sommes de tout cœur avec les familles des trois victimes», a indiqué la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, sur Twitter.

Mme Guilbault rencontrera demain la directrice générale de la sureté du Québec, la directrice par intérim du SPVM et le directeur du Service de police de la Ville de Laval afin de discuter à nouveau de leurs stratégies pour faire face à la violence liées aux armes à feu. «S’il faut faire autre chose, on va le faire parce que la sécurité de nos citoyens et le sentiment de sécurité de nos citoyens, c’est une priorité pour notre gouvernement», affirme-t-elle.

Montréal est toujours une ville sécuritaire bien que je comprends tout à fait l’inquiétude et l’angoisse légitimes des citoyens à la suite des trois homicides qui sont survenus depuis deux jours à Montréal et Laval.

Geneviève Guilbault

La SQ enquête désormais sur les homicides commis les 2 et 3 août, à Montréal et à Laval, a précisé ce matin la directrice par intérim du SPVM, Sophie Roy.

De son côté, le ministre fédéral de la Sécurité publique, Marco Mendicino, a tenu à exprimer ses sympathies aux familles des victimes. Le ministre a également souligné le «bon travail» des policiers, lors d’un point de presse dans le quartier Rivière-des-Prairies relatif à l’aide fédérale dans la lutte contre la violence liée aux armes à feu et aux gangs au Québec.

Ottawa a d’ailleurs accordé un financement de 41,8 M$ au gouvernement du Québec pour lutter contre la violence armée dans la province. 

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Saint-Laurent.

Articles récents du même sujet